Achat de billets
Achat VidéoPass

Plus de peur que de mal pour Baz

Plus de peur que de mal pour Baz

Lourdement tombé samedi matin, le rookie français était de retour en piste l’après-midi et s’est qualifié 22e.

Après une première journée satisfaisante, Loris commençait mal le samedi en chutant de l’avant dans le virage 2. Chaussé d’un pneu avant medium et d’un arrière tendre comme la plupart des pilotes, il était victime dès le début de séance de la température fraîche de la piste, de 18° d’après Bridgestone. Maverick Vinales, Danilo Petrucci et Jack Miller chutaient peu après, séparément, dans ce même virage 2. Marc Márquez lui-même y tombait l’après-midi. Loris se rendait au centre médical en raison d’une contracture cervicale (sans fracture).

Lors de la quatrième séance d’essais libres, Baz rassurait en effectuant douze tours, réalisant le quinzième temps et la meilleure performance Open. Mais la gêne physique était toujours-là, et il devait se contenter de la 22e place en qualification. Il ne restait plus qu’à espérer qu’après une nuit réparatrice et quelques séances de physiothérapie, la forme sera meilleure pour la course. La position sur la grille de départ n’est bien sûr pas idéale, mais la course sera longue avec 23 tours, soit 116,8 km.

La pole position revenait à Marc Márquez, qui malgré une chute établissait un nouveau record du circuit d’Aragon en 1’46.635. Il précédait son compatriote Jorge Lorenzo d’un dixième, alors qu’Andrea Iannone, malgré une épaule gauche douloureuse, se classait troisième à une demi-seconde de Marquez. La deuxième ligne était composée de Pol Espargaró, Dani Pedrosa et du leader du Championnat du Monde Valentino Rossi.

« J’ai fait une erreur de débutant en partant un peu trop vite, expliquait Loris. Il fait assez frais ici le matin et je me suis fait piéger dans le premier virage à droite. Pourtant je le savais et j’y pensais. Je ne suis pas bien tombé, j’ai pas mal pris sur la tête. Je suis ensuite allé à la Clinique mobile. Il n’y a apparemment rien de cassé, mais quelques contractures musculaires. C’est au niveau de la dernière cervicale et de la première côte, pas de fracture mais une grosse douleur.

« Après malgré tout j’ai fait une bonne FP4 en prenant le rythme petit à petit. J’étais content d’y réaliser le meilleur temps en Open. Ensuite, la qualification est le genre d’exercice où il faut être capable de prendre des risques et d’être à la limite partout, ce que j’aime bien. Mais là je n’étais pas vraiment en forme et n’avais pas la tête à 100%. On va dire que je n’ai pas réussi à prendre assez de risques.

« J’ai fait une petite erreur dans mon tour le plus rapide, qui m’a coûté quelques dixièmes. Je ne suis qu’à quatre dixièmes du meilleur Open, et je les ai perdus avec cette faute minime. Je suis assez confiant pour demain car le rythme est bon et qu’il n’y a pas un gros écart. On devrait pouvoir faire une bonne course et marquer des points. Je me suis fait masser pour essayer d’avoir le moins mal possible dimanche. Je suis confiant, ça devrait aller. »

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO MOVISTAR DE ARAGÓN, Q2, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›