Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi : « J’ai tout essayé »

Rossi : « J’ai tout essayé »

L’Italien s’est battu contre Dani Pedrosa jusqu’au bout au Grand Prix Movistar d’Aragón mais a dû se contenter de la troisième place.

Alors que son coéquipier Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) avait tué la course en s’échappant en solitaire suite à la chute de Marc Márquez (Repsol Honda) et se dirigeait la victoire qu'aucun autre pilote que le Champion en titre aurait pu lui disputer, Valentino Rossi a assuré le spectacle en fin d'épreuve en tentant de dérober la seconde place à Dani Pedrosa (Repsol Honda). 

Déterminé à passer devant le Catalan afin de ne concéder que le moins de points possible à son coéquipier, Rossi a joué toutes ses cartes et est brièvement passé devant son adversaire à plusieurs reprises mais s’est à chaque fois fait reprendre et a fini à la troisième place. L’Italien perdait ainsi neuf points de son avantage sur Lorenzo et n’en compte plus que quatorze d’avance sur le Majorquin avant les quatre dernières épreuves de l’année.

Valentino Rossi :

« J’ai tout essayé et j’ai donné le maximum parce qu’il était évidemment important de finir deuxième et de ne concéder que cinq points à Jorge mais au final Dani était très fort aujourd’hui. J’ai tout essayé mais au final il a fini devant moi. D’un autre côté je suis content de ma course, tout d’abord parce qu’elle a été très fun puis ensuite parce que j’ai été compétitif. Ça a été la meilleure course de ma carrière à Aragón, c’est certain, ce circuit avait toujours été difficile pour moi. Maintenant nous devons aller de l’avant et essayer de faire mieux. Je suis resté derrière Dani parce qu’au début il était très difficile de doubler et que je n’avais pas le rythme pour rester devant. J’ai donc dû tout donner dans le dernier tour. J’ai essayé de passer là où je me sentais fort mais j'avais vu dès le départ que Dani était très fort et il revenait à chaque fois. »

« J’ai essayé de me concentrer et de rester sur la trajectoire à chaque fois mais sur le dernier tour nous nous sommes touchés à un moment, je suis monté sur les vibreurs et à ce moment-là c’était tout ou rien. J’ai tenté ma chance sans réfléchir dans la chicane mais il a réussi à passer. Maintenant nous allons au Motegi, c’est une piste que j’aime et où j’avais fait une très bonne course l’an dernier. Jorge avait cependant été plus fort que moi l’an dernier et il avait gagné. Nous devrons donc essayer de faire le maximum, l’écart n’est que de quatorze points et ce sera très difficile parce que c’est un très petit avantage. »

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO MOVISTAR DE ARAGÓN, RAC, Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›