Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rabat présent au Japon malgré une fracture du radius

Rabat présent au Japon malgré une fracture du radius

L’Espagnol s’est blessé au bras gauche à l’entraînement juste avant de partir pour le Japon.

Tito Rabat se rendra à Motegi cette semaine avec l’espoir de participer au Grand Prix Motul du Japon malgré une fracture du radius gauche qu’il s’est faite lors d’une séance d’entraînement lundi à Almeria.

Lourdement tombé dans la dernière chicane du circuit espagnol suite à un soucis technique, le Champion du Monde Moto2™ en titre a d’abord été pris en charge par le staff médical du circuit avant d’être transféré à la Clinica Mediterráneo d’Almeria.

Les médecins de l’hôpital ont dû avoir recours à la chirurgie pour stabiliser la fracture à l’aide d’une plaque de métal, après avoir consulté le Dr Angel Charte à Barcelone. Suite à la réussite de cette opération, Rabat part maintenant pour le Japon déterminé à courir ce week-end, même si sa participation ne pourra être confirmée qu’après la visite médicale règlementaire à son arrivée au Motegi.

Tito Rabat :

« La moto s’est arrêtée dans la chicane et je suis tombé assez lourdement. Je ne suis pas sûr de ce qui a causé la chute parce que je n’ai pas pu inspecter la moto. Les commissaires et le staff médical d’Almeria ont de nouveau fait un excellent travail pour me prendre en charge. Ils ont immobilisé mon bras gauche au circuit et je suis arrivé à l’hôpital moins d’une heure après la chute. Les médecins d’Almeria ont discuté avec mes médecins de Barcelone et nous avons décidé que la chirurgie était la meilleure option. L’opération d’hier soir a été une réussite et ce matin je suis plus confiant que jamais quant au fait que je pourrai courir au Japon sans trop de problèmes. »

Michael Bartholemy :

« Nous avons trois courses en trois semaines et cette blessure arrive donc au plus mauvais moment. La fracture est peut-être mineure mais il n’aura pas le temps de complètement récupérer avant que nous rentrions en Europe à la fin du mois. Ces trois semaines vont être dures pour lui mais il a déjà couru blessé, comme au Sachsenring cette saison, et ça n’a pas beaucoup d’impact sur ses performances. Ce qui est clair est que nous devrons revoir les méthodes d’entraînement de Tito. Il est important qu’un pilote s’entraîne mais nous devrons à l’avenir minimiser les risques autant que possible. »

Tags:
Moto2, 2015, MOTUL GRAND PRIX OF JAPAN, Tito Rabat, EG 0,0 Marc VDS

Suivre ce sujet ›

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›