Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le MotoGP™ arrive au Motegi pour le #JapaneseGP

Le MotoGP™ arrive au Motegi pour le #JapaneseGP

Les pilotes ont abordé la première étape du triplé Asie-Pacifique jeudi après-midi lors de la traditionnelle conférence de presse.

La conférence de presse précédant le Grand Prix Motul du Japon comptait sur la présence d’un invité spécial, Nicky Hayden, le Champion du Monde MotoGP™ 2006, qui a profité de l’arrivée du paddock au Twin Ring Motegi pour annoncer qu’il quitterait le Championnat du Monde MotoGP™ à l’issue de la saison 2015 afin de courir en WorldSBK avec Honda l’an prochain.

« C’est ma dernière année en MotoGP puisque je courrai en WorldSBK l’an prochain, avec Honda et le team Ten Kate, » a affirmé l’Américain. « C’est aussi simple que ça. Ces deux dernières années ne se sont pas vraiment bien passés et je n’ai pas été en position d’obtenir des résultats qui me permettent de maintenir un haut niveau en MotoGP. J’ai toujours voulu essayer le Superbike, j’ai toujours aimé ces courses et cette opportunité était donc bienvenue. Je suis un peu plus âgé maintenant mais j’aime toujours autant le sport et la compétition. Ce sera un nouveau challenge et une nouvelle opportunité de me faire plaisir. Le MotoGP va bien sûr me manquer. Avoir couru ici, avoir fait partie d’excellents teams et avoir travaillé avec des gens extraordinaires a été une fantastique opportunité pour moi mais rien ne dure éternellement et il faut continuer à aller de l’avant. C’est pourquoi je vais courir en WorldSBK avec Honda et j’espère que ce sera fun. »

Leader du classement général avant l’épreuve japonaise, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a d’abord discuté du départ de son ancien rival avant de parler de la course de ce week-end.

« C’est dommage que le MotoGP perde Nicky parce que c’est un grand pilote et une grande personnalité, » a déclaré l’Italien. « Je fais partie du meilleur moment de sa carrière puisqu’il m’avait battu dans la dernière course pour devenir Champion du Monde ! Il va certainement nous manquer et j’espère qu’il appréciera le WorldSBK. J’espère que la Honda sera forte et que nous pourrons le voir se battre pour le podium et pour la victoire. »

« Ce championnat est très serré. C’est encore ouvert à 100%, nous abordons maintenant les quatre dernières courses et ça va être difficile parce que c’est très serré. Nous avons trois courses d’affilée, trois que j’aime beaucoup, et nous commençons par le Motegi. Je n’ai gagné que deux fois ici mais j’ai aussi eu d’autres bons résultats. J’avais fait une bonne course ici l’an dernier mais Jorge est habituellement très fort ici, il a gagné ces deux dernières années. Je vais faire le maximum, essayer de finir sur le podium et de faire une bonne course, comme en Aragón. »

Revenu à 14 points de Rossi suite à sa victoire lors de la dernière course, en Aragón, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) s’est fait une grosse frayeur en chutant à l’entraînement le week-end dernier mais ne devrait pas trop souffrir de son épaule ce week-end.

« Je suis tombé samedi dernier et j’étais inquiet parce que ça aurait pu être pire. J’ai passé des radios et je n’ai heureusement pas eu besoin d’être opéré. C’était un soulagement ! » a expliqué le Majorquin. « Je ressens encore un peu de douleur, pas vraiment une douleur mais je ne suis pas à l’aise quand je bouge l’épaule. La situation s’améliorer cependant de jour en jour et nous avons fait tout ce qui était possible pour accélérer la récupération. Je pense que ça ira mieux demain et que ça ira encore mieux dimanche que demain. Je ne serai peut-être pas à 100% mais j’en serai proche. »

« Théoriquement ce n’est pas une piste pour Yamaha, en raison des gros freinages, des virages lents et des fortes accélérations mais ces deux dernières années nous avions un excellent set-up, j’avais bien piloté et nous avions enfin battu les Honda. Je suis fier de l’avoir fait mais c’est différent chaque année et on ne sait jamais ce qui va se passer avant d’avoir vu tout le monde en piste. »

Marc Márquez (Repsol Honda) s’était lui aussi blessé après le GP d’Aragón et s’était fracturé un os de la main gauche dans une chute en VTT. Le Champion du Monde en titre a commenté : 

« Ma blessure n’est pas très grave, différente de celle de Jorge parce que l’os est cassé mais je me sens bien et nous verrons comment je vais me sentir demain. Je suis un peu préoccupé par les points de freinage mais nous allons essayer de préparer une poignet spéciale. Je n’en saurai pas plus avant de rouler. »

« Le championnat s’est terminé depuis longtemps pour moi, peut-être à Silverstone. En Aragón, j’ai fait une grosse erreur, j’étais prêt à me battre pour la victoire mais j’ai fait une erreur. Maintenant nous allons voir quel sera l’objectif ici, le podium ou le Top 5 suivant ma blessure. Nous avons trois courses d’affilée, ça va être dur sur le plan physique et nous devrons donc bien gérer la situation afin de finir les dernières courses. »

Quatrième en Aragón malgré une épaule qui continue de le faire souffrir, Andrea Iannone (Ducati) retrouve l’un des circuits qui lui ont le plus réussi dans sa carrière et, malgré sa blessure, s’est montré plutôt optimiste :

« Je suis content de la course que nous avons faite en Aragón et mon épaule progresse de jour en jour, ce qui est important. Je dirais que je suis à 70% de ma condition physique et ce sera important sur cette piste parce qu’elle est connue pour ses gros freinages et les difficultés que l’on peut avoir à arrêter la moto. J’ai de bons souvenirs d’ici parce que j’avais gagné en 2009 et en 2011. J’avais remporté ma deuxième victoire ici contre Marc après une belle bataille en Moto2 et je crois que ça avait été l’un de mes meilleures courses parce qu’il avait été très fort. »

Après avoir battu Rossi au terme d’un magnifique duel pour la seconde place en Aragón, Dani Pedrosa (Repsol Honda) est arrivé en Japon en pleine confiance et avec l’envie de continuer sur sa lancée :

« C’est une piste où j’aime courir et où j’ai remporté plusieurs victoires. Nous devrons évidemment travailler dur dès les premiers essais libres parce que nous savons que les Yamaha sont très fortes cette année. C’est une piste que j’aime et où on est plus performant lorsqu’on prend du plaisir à piloter. J’ai reçu beaucoup de messages de personnes disant qu’il fallait que je pilote plus souvent comme ça après la dernière course et nous espérons donc avoir un autre bon week-end. »

Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) se prépare quant à lui pour sa première course au Japon en tant que pilote officiel de Suzuki et est bien conscient de l’importance de ce week-end pour la marque de Hamamatsu.

« C’est un week-end important pour Suzuki et je sais que beaucoup de gens importants seront présents suite à ce que la marque ait été absente durant trois ans, » a commenté Espargaró. « Nous devons leur montrer que nous pouvons être compétitifs et nous battre avec les autres constructeurs. »

« La saison a été difficile, ça n’a pas été facile mais la moto que nous avions reçue en début de saison a été très compétitive. Après trois ans d’absence, il n’est pas facile d’avoir une moto compétitive mais nous avons progressé, en ayant des hauts et des bas. Je n’ai pas été très compétitif sur les dernières courses et nous allons donc devoir travailler dur et faire de notre mieux sur les dernières courses. 

Tags:
MotoGP, 2015, MOTUL GRAND PRIX OF JAPAN, Aleix Espargaro, Andrea Iannone, Valentino Rossi, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team, Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP, Team SUZUKI ECSTAR

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›