Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Antonelli signe sa deuxième victoire au Motegi

Antonelli signe sa deuxième victoire au Motegi

L’Italien s’est imposé en solitaire devant Miguel Oliveira et Jorge Navarro.

Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold) a remporté la deuxième victoire de sa carrière au Grand Prix Motul du Japon suite à une course sur piste mouillée qu’il a dominée de bout en bout et qui avait été réduite à 13 tours en raison des conditions météo. 

Deuxième sur la grille de départ, le jeune Italien a pris le holeshot et a réussi à s’échapper en solitaire pour remporter sa deuxième victoire et quatrième podium en cinq courses.

Bien partis de la deuxième ligne après avoir été pénalisés de trois places à l’issue des qualifications, Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo) et Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0) ont bien réussi leur course et complétaient le podium, le troisième consécutif du Portugais et le deuxième d’affilée, mais aussi deuxième en tout, de l’Espagnol. Fabio Quartararo, le coéquipier de ce dernier, avait déclaré forfait en début de matinée, avant même le warm-up, n’ayant pas encore suffisamment récupéré de sa blessure à la cheville droite. 

Qualifié en pole, Romano Fenati (SKY Racing Team VR46) a complètement manqué son premier tour, à l’issue duquel il était dixième, et a chuté dans le troisième. L’Italien a pu repartir mais a fini 28e. 

Danny Kent (Leopard Racing), le leader de la catégorie, avait sa première opportunité de décrocher le titre mondial mais a, comme Fenati, manqué son premier tour. Seizième à l’issue de la première boucle, le Britannique a mis du temps à se mettre en confiance mais est petit à petit remonté dans le Top 10 et est même allé jusqu’à doubler son principal adversaire, Enea Bastianini (Gresini Racing Team Moto3) dans le dernier tour afin de finir sixième et d’accroître son avance sur l’Italien de 55 à 56 points. 

Auteur d’une bonne course, Isaac Viñales (RBA Racing Team) est tombé dans le dernier tour mais n’a perdu qu’une place et a fini au pied du podium, en quatrième position.

Derrière lui, Zulfahmi Khairuddin (Drive M7 SIC) a pris la cinquième place tandis que Karel Hanika (Red Bull KTM Ajo), John McPhee (SaxoPrint-RTG) et Efrén Vázquez (Leopard Racing) complétaient le Top 10, derrière Kent et Bastianini.

Alexis Masbou (SaxoPrint-RTG) a été le premier pilote à chuter, dans le deuxième tour, sous le pont, peu avant que tombent aussi Hiroki Ono (Leopard Racing), Livio Loi (RW Racing GP) et Fenati. Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), qui jouait le podium, a lui aussi chuté à proximité du pont, à trois tours de l’arrivée, et a fini dix-septième, devant Stefano Manzi (San Carlo Team Italia) et Jules Danilo (Ongetta-Rivacold). 

Grâce à sa remontée de fin de course, Kent arrivera en Australie la semaine prochaine avec 56 points d’avance sur Bastianini.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto3, 2015, MOTUL GRAND PRIX OF JAPAN, RAC, Niccolò Antonelli, Miguel Oliveira, Jorge Navarro, Ongetta-Rivacold

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›