Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#AustralianGP : La conférence de presse

#AustralianGP : La conférence de presse

Retrouvez les dernières déclarations des pilotes avant l’ouverture du Grand Prix Pramac d’Australie.

Le paddock MotoGP™ est arrivé à Phillip Island pour la seconde épreuve de la tournée outre-mer et la première des trois dernières courses de la saison 2015. Deuxième derrière Dani Pedrosa (Repsol Honda) dimanche dernier au Japon, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) dispose de 18 points d’avance sur son coéquipier Jorge Lorenzo dans leur duel pour le titre mondial mais sait parfaitement qu’il devra continuer à se battre jusqu’au bout.

« La saison a jusqu’ici été très dure, et très longue, » a commenté Rossi. « Nous nous battons pour chaque point depuis le début de la saison et ça a été génial pour tout le monde et ça a été une grande source de motivation mais il est aussi dur de trouver la concentration et de toujours donner le maximum pour progresser. Ces 18 points peuvent être vus comme un bel avantage mais ils peuvent aussi devenir un très petit avantage. Nous avons encore trois courses et ici nous sommes sur un circuit que j’aime beaucoup. J’ai eu beaucoup de bons résultats et j’ai de bons souvenirs d’ici mais nos adversaires sont toujours très forts, surtout Jorge, qui est très rapide ici. » 

« Demain matin nous entamerons une nouvelle bataille et les essais vont être importants pour la course de dimanche. Il faudra trouver le bon équilibre sur les réglages et la météo peut aussi changer. Le temps est fantastique aujourd’hui mais tout le monde dit qu’il va faire plus froid ce week-end. Nous espérons avoir une course sur le sec. Le vent est aussi assez fort mais quand les conditions sont bonnes c’est l’une des meilleures pistes de la saison. »

Malgré son retard, Lorenzo peut encore espérer remporter le titre mais devra pour ce faire renouer avec la victoire dès que possible et a affirmé : 

« Beaucoup de choses se sont passés cette année mais maintenant tout va se jouer sur ces trois dernières courses et nous devrons gagner aussi souvent que possible si nous voulons récupérer des points et avoir une chance de courir pour le titre à Valence. Notre objectif est le championnat mais nous ne nous focalisons pas sur le résultat, nous essayons simplement de continuer à travailler de la même façon sur la moto, le set-up et mon pilotage. Si nous continuons comme ça, nous serons rapides et réguliers et ce sera notre objectif pour demain. »

Quant au fait que la météo ait joué contre lui lors des trois dernières courses, le Majorquin préfère se tourner vers l’avenir plutôt que de s’attarder sur ses dernières déceptions : « C’est du passé et je ne veux pas trop y penser parce que ça ne m’aidera pas à obtenir de bons résultats à l’avenir. Nous voulons nous concentrer sur l’avenir et nous espérons avoir trois belles courses, sur trois excellents circuits, en espérant avoir du beau temps et un bon feeling sur la moto. »

« C’est probablement le plus beau circuit du calendrier, » a ajouté Lorenzo au sujet de Phillip Island. « Le lieu est aussi merveilleux, c’est vraiment génial lorsqu’on peut se concentrer sur la piste lorsqu’il fait beau et qu’il n’y a pas de vent, c’est un endroit idéal pour courir, on peut glisser en ouvrant les gaz à fond dans les courbes rapides et c’est vraiment plaisant. »

Deuxième au Motorland Aragón puis vainqueur au Japon le week-end dernier, Dani Pedrosa (Repsol Honda) a retrouvé le plus haut niveau après avoir surmonté un très dur début de saison, marqué par une opération de l’avant-bras droit et son absence de trois Grands Prix. L’Espagnol semble maintenant avoir retrouvé la confiance et a déclaré :

« Nous avons été très performants lors des deux dernières courses et nous pouvons en être contents. La saison avait été difficile jusqu’ici, pour diverses raisons, et nous semblons bien partis pour ces trois dernières courses. Nous espérons simplement continuer comme ça et essayer de bien finir l’année. C’est l’un de nos objectifs et il sera important pour l’an prochain de finir sur une bonne note. »

Après une course décevante au Japon, où il avait démarré dans le groupe de tête mais avait fini par être distancé au bout de quelques tours seulement, Andrea Dovizioso (Ducati) espère se retrouver dans une situation différente ce week-end et surtout réduire son retard sur les leaders.

« Nous étions assez rapides au Motegi mais il a été très difficile de rester avec les Yamaha, quelles que soient les conditions, » a expliqué l’Italien. « Sur le sec nous avions été rapides mais sur piste mouillée j’espérais obtenir un meilleur résultat. Il n’y avait cependant pas beaucoup d’eau sur la piste et je n’ai pas été aussi compétitif que je l’espérais. La cinquième place était un bon résultat dans ces conditions mais l’écart avec les autres était trop important. »

« Ce week-end va être important pour nous parce que c’est une piste complètement différente, où il est difficile de trouver les bons réglages pour gérer le pneu tout en étant rapide. Il y a beaucoup de vent, de longues courbes avec beaucoup de glisse mais mon feeling est un peu meilleur depuis la dernière course et j’espère être rapide ici. »

Le rookie australien Jack Miller (LCR Honda) sera à domicile ce week-end mais est bien conscient des difficultés qui l’attendent : « Ce sera difficile parce que c’est ma première année. Je sais que la piste est l’une des plus difficiles en GP, en termes de grip et lisibilité. Ça se complique rapidement quand le vent se lève mais nous allons essayer de faire de notre mieux. Je pense que c’est une piste qui ira un peu mieux à notre moto alors que nous avons plus de mal sur les pistes plus étroites, notamment en sortie de virages. »

Confirmé chez Marc VDS Racing pour 2016, Miller a ajouté : « Je courrai pour Marc VDS l’an prochain et je suis impatient d’entamer le prochain chapitre de ma carrière en MotoGP avec eux. La moto est superbe et l’équipe a mis en place quelque chose de génial. J’aimerais remercier tout le monde chez LCR Honda et notamment Lucio Cecchinello, ils avaient créé une excellente équipe pour moi et c’est vraiment dommage que nous devions nous séparer aussi vite mais je les remercie pour tout leur soutien. Presque toute mon équipe va m’accompagner et j’ai de la chance de pouvoir compter sur eux. »

Danny Kent (Leopard Racing), le leader du Championnat du Monde Moto3™, était aussi convié à la conférence de presse et a fait le point sur sa situation avant d’aborder sa seconde balle de match :

« J’avais l’opportunité de remporter le Championnat au Japon mais il m’aurait fallu beaucoup de points. Nos chances sont un peu plus importantes ce week-end, la motivation est là et nous sommes prêts. Je n’ai jamais été dans cette position et il va sûrement y avoir des moments de tension mais nous avons pris un point d’avance en plus au Japon, il y a maintenant une course en moins et je me sens donc moins sous pression ici. Bastianini va se concentrer pour garder la seconde place parce qu’Oliveira n’est que neuf points derrière lui. Nous avons de bonnes chances de repartir de Phillip Island en tant que Champions du Monde. »

Tags:
MotoGP, 2015, PRAMAC AUSTRALIAN MOTORCYCLE GRAND PRIX, Jack Miller, Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso, Danny Kent, Valentino Rossi, Leopard Racing, Repsol Honda Team, Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP, LCR Honda

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›