Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

De Angelis bientôt rapatrié à Saint-Marin

De Angelis bientôt rapatrié à Saint-Marin

Hospitalisé au Japon depuis samedi dernier, Alex de Angelis va bientôt pouvoir rentrer chez lui.

Dernière mise à jour du 17/10/2015 :

Après huit jours d’hospitalisation en soins intensifs à l’Hôpital Universitaire de Dokkyo, Alex de Angelis a reçu l’autorisation des médecins de ‘voler’ pour rentrer chez lui en Italie. Michele Zasa de la Clinica Mobile, qui demeure aux côtés du pilote de Saint-Marin, a aussi confirmé une évolution positive de son état de santé. 

Alex de Angelis devrait donc rentrer à Saint-Marin, où il sera directement admis à l’hôpital, d’ici une dizaine de jours, le temps que les préparatifs soient terminés.

Le Team e-motion Iodaracing a accueilli la nouvelle avec joie et remercie les médecins de l’Hôpital Universitaire de Dokkyo, la Clinica Mobile et le Dr Michele Zasa ainsi que Dorna et l’IRTA pour toute l’assistance fournie à Alex de Angelis.

News du 10/10/2015 :

Alex de Angelis (E-Motion IodaRacing Team) a subi une lourde chute à la sortie du virage 9 lors de la dernière séance précédant les qualifications samedi au Twin Ring Motegi et a été transféré à l’hôpital en hélicoptère suite à un accident qui a requis l’intervention du drapeau rouge. 

Le pilote était conscient et respirait normalement au moment d’être transféré en hélicoptère.

Mise à jour : 

Michele Macchiagodena, le directeur médical du MotoGP™, a annoncé que le pilote souffrait d’un traumatisme thoracique et de côtes fracturées des deux côtés, à gauche et à droite. La principale préoccupation est cependant le fait que De Angelis souffre d’une contusion pulmonaire, qui devra être suivie avec attention afin qu’elle n’occasionne pas de trouble respiratoire ou une éventuelle infection.

Les premiers examens avaient mis en évidence 5 fractures au niveau vertébral, qui devront être stabilisées afin qu’elles n’atteignent pas la moelle épinière, bien qu’aucun dégât neurologique n’ait été  détecté.

De Angelis va donc rester en observation jusqu’à ce que son état soit jugé suffisamment stable pour qu’il puisse quitter l’hôpital.

Mise à jour du 11/10/2015 : 

Alex de Angelis a passé de nouveaux examens médicaux dimanche matin à l’Hôpital Universitaire de Dokkyo. Une IRM a été réalisée et a dévoilé une hémorragie cérébrale, qui devra cependant être mieux évaluée et pour laquelle le pilote va passer une évaluation de neurochirurgie. Le Dr Michele Zasa de la Clinica Mobile restera auprès du patient pour les prochains jour afin de suivre son évolution.

Le Dr Claudio Macchigodena a expliqué :

« Alex a passé samedi un scanner qui n’a rien donné mais les vérifications faites aujourd’hui avec l’IRM ont démontré qu’il souffrait d’une hémorragie cérébrale. Sa condition est critique et il doit être suivi de près. Il est actuellement sous sédatif, ses signes vitaux sont stables mais nous devons surveiller le saignement pour voir, sur les prochaines 24/48h, si une intervention est nécessaire. 

Mise à jour du 12/10.2015 :

Lundi, Alex a passé un nouveau scanner de la tête et du torse, dont les résultats montraient que l’hématome intra-crânien dont il souffrait demeurait inchangé tandis que ses contusions pulmonaires affichaient des signes de guérison. Le pilote demeure dans un état critique mais, suite à ce que ses doses de sédatif aient été réduites, a pu parler et s’orientait correctement dans le temps et l’espace. Il passera un nouveau scanner dans les prochaines 48/72 heures afin de vérifier que son hématome intra-crânien est stable tandis que l’état de ses poumons devra être à nouveau évaluer.

Loris Capirossi, Conseiller en matière de sécurité du MotoGP, et Franco Uncini, Responsable de la sécurité FIM en Grand Prix, ont rendu visite à Alex lundi matin. Durant son hospitalisation au Japon, le pilote est assisté par le Dr Michele Zasa de la Clinica Mobile.

Mise à jour du 15/10/2015 :

Alex de Angelis demeure hospitalisé à l’Hôpital Universitaire Dokkyo, à Mibu, et a vu sa condition s’améliorer aux cours des 24 dernières heures. Les contusions pulmonaires provoquées par sa chute lors de la séance FP4 du GP du Japon demeurent la principale préoccupation des médecins. Les dernières radios dévoilent un affaiblissement des alvéoles pulmonaires (atélectasie) à certains endroits mais confirment aussi globalement une bonne ventilation pulmonaire. Le pilote est selon les médecins dans un état stable, réveillé et orienté, et compte sur la présence à ses côtés de son père et de son frère.

Tags:
MotoGP, 2015, MOTUL GRAND PRIX OF JAPAN, FP4, Alex de Angelis, E-Motion IodaRacing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›