Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo : « Ça aurait pu être mieux, ou pire… »

Lorenzo : « Ça aurait pu être mieux, ou pire… »

Battu par Márquez au bout d’une course incroyable, Lorenzo a su se contenter de la seconde place et revient à onze points de Rossi.

Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) a eu un rôle majeur dans la splendide bataille à quatre du Grand Prix Pramac d’Australie et s’est d’abord battu avec Andrea Iannone (Ducati) en début de course, pour ensuite faire le break, être rattrapé par Márquez, reprendre l’avantage et céder dans le dernier tour seulement, suite à une surprenante offensive de Márquez. 

Le Majorquin espérait s’imposer pour récupérer le plus de points possible face à son coéquipier Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), quatrième à l’arrivée, mais, en finissant deuxième, reprenait cependant sept points à l’Italien pour revenir à onze avant les deux dernières manches.

Jorge Lorenzo :

« Je crois que ça a été la course la plus excitante de la saison et l’une des meilleures de ces dernières années. Voir quatre des pilotes les plus rapides se battre pour la victoire à chaque virage durant toute la course a été incroyable. Honnêtement, je ne m’attendais pas à ce qu’Andrea et Valentino soient capables de courir avec nous. Je m’attendais aussi à ce que Marc soit beaucoup plus fort mais en course je me suis rendu compte qu’il avait des soucis à certains endroits et quand je l’ai doublé j’ai donc essayé de creuser l’écart mais ça n’a pas suffi. Dans les virages les plus lents je perdais un peu de temps parce que mon pneu avant perdait en adhérence, je ne pouvais donc pas prendre tout l’angle que je voulais et Marc pouvait revenir sur moi dans ces courbes. Je ne voulais pas tomber et dans le dernier freinage  Marc a pu freiner beaucoup plus tard et s’emparer de la victoire. Je suis quand même content et c’est bien de reprendre des points à Valentino pour le Championnat. La moto fonctionne très bien et nous avons fait un excellent travail tout le week-end. C’est dommage que le pneu avant ait perdu en rendement mais nous sommes plus proches du mondial et c’est le plus important. Ça aurait pu être mieux mais ça aurait aussi pu être pire, au final c’est donc suffisant. Nous pouvons être contents et penser à ce qui suit afin de continuer à faire du bon travail sur les deux prochaines courses. »

Tags:
MotoGP, 2015, PRAMAC AUSTRALIAN MOTORCYCLE GRAND PRIX, RAC, Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›