Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Oliveira vainqueur en Australie et à 40 points de Kent

Oliveira vainqueur en Australie et à 40 points de Kent

Le Portugais s’est imposé devant Efrén Vázquez et Brad Binder suite à une course marquée par de nombreux incidents à Phillip Island.

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo) s’est offert sa quatrième victoire de la saison en s’imposant suite à un superbe dernier tour au Grand Prix Pramac d’Australie, un résultat grâce auquel il demeure en lice pour le titre Moto3™ face à Danny Kent (Leopard Racing) suite aux chutes de ce dernier et d’Enea Bastianini (Gresini Racing Team Moto3). 

Alors que Kent et Bastianini partaient respectivement des 7e et 29e positions, Oliveira a profité de sa présence en première ligne pour s’installer aux avant-postes dès le début de la course et a ensuite mené à plusieurs reprises jusqu’à se retrouver dans une situation décisive pour le titre Moto3™.

Alors qu’ils étaient lancés à la poursuite d’un groupe de tête composé de cinq pilotes, Kent et Bastianini ont fait les frais d’une erreur de Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold), qui a provoqué le highside du Britannique en heurtant sa roue arrière. Juste derrière, Bastianini n’a pas pu évité la moto de Kent et s’est lui aussi retrouvé à terre et dans l’incapacité de repartir. 

L’incident mettait fin aux chances de Bastianini de continuer à se battre pour le titre tandis qu’Oliveira se retrouvait dans une situation où il devait impérativement finir sur le podium pour empêcher le sacre de Kent en Australie. 

Brillant en fin de course, le Portugais a parfaitement géré le dernier tour, passant en tête juste avant de l’entamer et ne laissant ensuite aucune chance de contre-attaquer à Efrén Vázquez (Leopard Racing) et Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), qui complétaient le podium.

Également dans le groupe de tête depuis le début de la course, Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0), Jakub Kornfeil (Drive M7 SIC) et Romano Fenati (SKY Racing Team VR46) terminaient au pied du podium tandis que Philipp Oettl (Schedl GP Racing), Isaac Viñales (RBA Racing Team), Alexis Masbou (SaxoPrint-RTG) et Remy Gardner (CIP) complétaient le Top 10, à plus de cinq secondes du podium.

Si Gardner a pu obtenir chez lui ses premiers points de la saison mais aussi son meilleur résultat en Grand Prix, beaucoup d’autres pilotes ont eu moins de réussite et se sont retrouvés sur une liste de seize abandons. 

Comme au Japon, Fabio Quartararo (Estrella Galicia 0,0) a déclaré forfait avant la course afin de ne pas prendre de risque et de continuer à récupérer de son opération de la cheville droite. 

Livio Loi (RW Racing GP) est malheureusement tombé dès le quatrième tour alors qu’il luttait dans le Top 10 après avoir signé sa meilleure qualification en Grand Prix. Sont ensuite tombés deux tours plus tard Joan Mir (Leopard Racing) et John McPhee (SaxoPrint-RTG), qui est parti à la faute alors qu’il avait été en pole position pour la première fois de sa carrière. Andrea Migno (Sky Racing Team VR46) est tombé au même endroit quelques instants plus tard, dans un incident séparé.

À l’origine des chutes de Kent et de Bastianini, Antonelli a pu repartir et a fini en dix-septième position, trois places derrière Karel Hanika (Red Bull KTM Ajo), qui est tombé deux tours après l’Italien alors qu’il se battait pour le podium. 

Jules Danilo (Ongetta-Rivacold) était également parmi les pilotes contraints à l’abandon et essayera de se relancer la semaine prochaine à Sepang, en Malaisie, lors de la dernière des trois épreuves de la tournée outre-mer. 

Oliveira abordera cette épreuve, l’avant-dernière de la saison, avec 40 points de retard sur Kent au classement général.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto3, 2015, PRAMAC AUSTRALIAN MOTORCYCLE GRAND PRIX, RAC, Efren Vazquez, Brad Binder, Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›