Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pedrosa triomphe en solitaire à Sepang

Pedrosa triomphe en solitaire à Sepang

L’Espagnol a remporté le GP Shell de Malaisie devant Lorenzo et Rossi, troisième après un contact qui s’est soldé par la chute de Márquez.

Vainqueur au Japon deux semaines plus tôt, Dani Pedrosa (Repsol Honda) a décroché sa seconde victoire de la saison en réalisant dans des conditions extrêmement chaudes une superbe échappée en solitaire au Grand Prix Shell de Malaisie, une épreuve qu’il remportait pour la troisième fois en MotoGP™ après ses victoires de 2012 et de 2013.

Au-dessus du lot en qualifications, le Catalan a aussi été hors de portée de ses adversaires en course et a fini avec plus de trois secondes et demie d’avance sur Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP). Qualifié en deuxième ligne, ce dernier a manqué son départ et a dû simultanément passer Andrea Iannone (Ducati) et Andrea Dovizioso (Ducati) à la fin du premier tour pour revenir sur Pedrosa, Marc Márquez (Repsol Honda) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). Déterminé à reprendre le plus de points possible à Rossi pour prolonger leur duel pour le titre mondial jusqu’à Valence, le Majorquin a passé l’Italien puis Márquez, parti un peu trop large dans un virage, dans le troisième tour pour se lancer à la poursuite de Pedrosa, sans toutefois réussir à revenir sur lui. 

Une fois doublé par Lorenzo, Rossi et Márquez se sont immédiatement engagés dans un terrible face à face. La tension entre les deux pilotes, exacerbée par les déclarations faites par Rossi quelques jours plus tôt, s’est traduite en piste par un splendide duel d’une haute intensité, qui s’est malheureusement conclu sur un contact polémique et la chute de Márquez. Alors que ce dernier manquait un virage et partait trop large, Rossi a lui aussi élargi sa trajectoire, ralentissant et se retournant à deux reprises avant un contact qui s’est soldé par la chute de Márquez. Rossi a rallié l’arrivée en troisième position, loin derrière Lorenzo, mais a reçu trois points de pénalité suite à une réunion avec la Direction de Course et sera contraint à prendre le départ du prochain Grand Prix, le dernier de la saison, en dernière position.

Malchanceux, Andrea Iannone (Ducati) a dû abandonner en raison d’un soucis technique, dès le deuxième tour, laissant la quatrième place à son coéquipier Andrea Dovizioso (Ducati), qui a fini par chuter alors qu’il se battait avec Cal Crutchlow (LCR Honda). Ce dernier a au final été battu par Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3), qui s’offrait un excellent résultat après une qualification en neuvième position.

Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) a pris la sixième place et était, suite aux abandons de Iannone et de Dovizioso, le premier pilote Ducati à l’arrivée. 

Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) et son coéquipier Maverick Viñales se sont quant à eux battus en duel pour la septième place jusqu’au bout de la course, qu’Espargaró a conclue avec 0.146s d’avance sur le rookie. 

Touché à la nuque suite à une collision survenue lors du warm-up et qui avait coûté à Héctor Barberá (Avintia Racing) un point de pénalité, Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) a fini neuvième, devant Stefan Bradl (Aprilia Racing Team Gresini).

Contraint à partir en dernière position pour avoir atteint un total de quatre points de pénalité, Barberá a réussi à remonter à la treizième place et à finir premier pilote Open, devant Toni Elías (Forward Racing), qui marquait ses deux premiers points de l’année. 

Suite à l’abandon de Loris Baz (Forward Racing), Barberá prend cinq points d’avance dans la lutte pour le titre de meilleur pilote Open de la saison 2015. 

Mike Di Meglio (Avintia Racing) a de son côté fini 18e.

Suite à la décision de la Direction de Course, Rossi repart de Malaisie avec sept points d’avance sur Lorenzo mais en sachant qu’il devra partir en dernière position le 9 novembre au Circuit Ricardo Tormo de Valence pour une dernière course décisive pour le titre mondial.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2015, SHELL MALAYSIA MOTORCYCLE GRAND PRIX, RAC, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Suivre ce sujet ›

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›