Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#SepangClash : La réaction de Márquez

#SepangClash : La réaction de Márquez

Marc Márquez livre ses impressions après son incident avec Rossi à Sepang.

Après son audience avec la Direction de Course, Marc Márquez (Repsol Honda) s’est adressé aux médias pour discuter de l’accrochage avec Valentino Rossi qui lui a valu de chuter et de devoir abandonner au Grand Prix Shell de Malaisie.

Pouvez-vous nous expliquer ce qui s’est passé avec Valentino Rossi ?

« Oui, bien sûr. Vous savez, pour moi c’est simple à expliquer parce qu’on le voit clairement à la télé. Vous pouvez voir la vidéo avec différents angles, depuis l’hélicoptère, par caméra opposée. J’étais à l’intérieur et nous nous sommes doublés durant plusieurs tours mais je sentais que je pouvais aller plus vite et rattraper les autres qui étaient devant. Puis dans ce virage, le virage 14, Valentino m’a doublé. J’ai entendu sa moto puis j’ai relevé la mienne mais je me suis rendu compte qu’il n’était pas sur l’angle, qu’il me regardait et ralentissait beaucoup. J’ai attendu parce qu’il n’y avait rien à faire à ce stade-là puis j’ai vu sa jambe pousser mon bras et mon levier de frein, la roue avant s’est bloquée et je suis tombé.

Par chance je vais bien physiquement et c’est le plus important mais j’ai eu beaucoup de bagarres dans ma carrière et je n’avais jamais vu ça. Un autre pilote qui me pousse vraiment et me donne un coup de pied. Au final mon résultat était zéro point. Ce n’était évidemment pas mon objectif, je voulais finir ces deux dernières courses sur le podium mais c’est comme ça ». 

Avez-vous entendu ce que Valentino Rossi a dit ?

« Pour moi c’est une décision de course. J’ai expliqué ce que je ressentais. Je sais que j’ai fini dans les graviers, que j’ai chuté, que j’ai zéro point et que Valentino partira dernier à Valence. Mais vous savez, ce que je ressens, c’est que cet incident de course n’est pas un incident de course. »

Comment est-ce possible qu’un pilote puisse délibérément en faire tomber un autre et quand même marquer des points ?

« C’est pour ça que je suis comme ça parce qu’évidemment que nous pouvons nous battre, nous doubler, avoir un petit contact mais en course jusqu’à ce moment-là nous n’avions eu aucun contact. Je le doublais mais toujours à un bon endroit et je ne sais pas comment dans un casque on peut penser à pousser un autre pilote comme ça avec la jambe… Je n’avais jamais vu ça, il est vrai que je suis très jeune mais je suis très déçu. »

Tout a semblé être une prolongation de la conférence de presse de jeudi…

« Oui, jeudi Valentino avait surpris tout le monde après ma victoire à Phillip Island mais je ne m’en étais pas trop occupé parce que j’avais simplement fait mon week-end là-bas. J’ai eu du mal à régler la moto tout le week-end ici et on voit sur les vidéos qu’elle bougeait beaucoup. Je savais que j’allais avoir du mal sur la première partie de la course avec le réservoir plein, à cause de la géométrie que nous utilisions, mais je savais aussi que la seconde partie de la course allait être mon point fort et mon objectif était de ma battre avec Jorge, Valentino et Dani. Nous avons essayé mais un autre pilote m’a poussé. »

Tags:
MotoGP, 2015, SHELL MALAYSIA MOTORCYCLE GRAND PRIX, RAC, Marc Marquez, Repsol Honda Team

Suivre ce sujet ›

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›