Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#SepangClash : Le verdict de la Direction de Course

#SepangClash : Le verdict de la Direction de Course

Mike Webb, Directeur de Course du MotoGP™, explique la décision de la Direction de Course suite à l’accrochage entre Rossi et Márquez.

Suite à un contact survenu au Grand Prix Shell de Malaisie entre Valentino Rossi et Marc Márquez et qui s’est soldé par la chute de l’Espagnol, Mike Webb, Directeur de Course du MotoGP™, a expliqué la décision de la Direction de Course.

Quelle a été la décision de la Direction de Course et son point de vue sur l’incident ?

« La décision de la Direction de Course a été d’imposer trois points de pénalité à Valentino Rossi pour une conduite irresponsable et avoir délibérément causé le contact. Pour avoir délibérément pris le virage large afin d’essayer de pousser l’autre pilote hors de la trajectoire. Le résultat a été une chute, c’est donc une conduite irresponsable qui a causé une chute et pour cela nous avons imposé trois points de pénalité à Rossi.

Nous pensions assister à une superbe course mais malheureusement ça s’est fini sur un incident qui prête à la controverse. Le team Movistar Yamaha a fait appel contre la décision de la Décision de Course et cet appel va être étudié par les commissaires de la FIM. »

Quels points de vue ont exprimé les pilotes à la Direction de Course ?

« Je peux vous donner une idée générale plutôt que de sortir des déclarations de notre audience parce que c’était évidemment une audience privée. Marc a expliqué qu’il faisait une course normale, qu’il attendait que les pneus soient prêts, qu’il allait vite quand il le pouvait et ralentissait quand il le devait.

Valentino était d’avis que Marc ralentissait délibérément le rythme de la course et que c’était injuste. Nous avons écouté les deux pilotes. Notre opinion a d’abord été que la faute était des deux côtés mais en ce qui concerne le règlement, Márquez n’a pas provoqué de contact ni enfreint la moindre règle, mais nous sentions que son comportement posait des problèmes qui ont fait réagir Rossi. Malheureusement, il a réagi d’une manière qui va à l’encontre des règles. »

Le team Movistar Yamaha MotoGP a fait appel. Quels sont les prochaines étapes si l’appel est accepté ou rejeté ?

« Les commissaires de la FIM présents pour la course vont étudier l’appel. Il y a une limite de 30 minutes pour faire appel et ça a été fait. L’appel est en cours et ils vont l’écouter dès que possible dans les prochaines 30 minutes.

Si Yamaha n’est pas satisfait de la décision des commissaires, ils ont cinq jours pour faire appel auprès de la Cour Disciplinaire Internationale de la FIM. Ils ont donc cinq jours et les avocats de la FIM organisent ensuite une nouvelle audience. »

Tags:
MotoGP, 2015, SHELL MALAYSIA MOTORCYCLE GRAND PRIX, RAC, Marc Marquez, Valentino Rossi, Repsol Honda Team, Movistar Yamaha MotoGP

Suivre ce sujet ›

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›