Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Décisions de la Commission Grand Prix

Décisions de la Commission Grand Prix

La Commission Grand Prix s’est réunie le 10 décembre à Madrid afin de mettre à jour le règlement du MotoGP™.

La Commission Grand Prix, composée de MM. Carmelo Ezpeleta (CEO de Dorna Sports), Ignacio Verneda (CEO de la FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA), en présence de MM. Javier Alonso (Dorna) et Mike Trimby (IRTA, Secrétaire de la réunion), a pris les décisions suivantes lors d’une réunion tenue le 10 décembre 2015 à Madrid :

Règlement sportif – Avec effet immédiat

Nouveau départ pour les courses interrompues

Afin de minimiser le temps nécessaire à relancer une course interrompue, une nouvelle procédure a été approuvée pour toutes les catégories. Les pilotes passeront moins de temps dans la pit-lane avant le nouveau tour de formation et le compte à rebours sur la grille avant le tour de chauffe sera lui aussi raccourci (les moteurs ne pourront pas être arrêtés et chaque pilote ne pourra avoir qu’un seul mécanicien à ses côtés sur la grille).

Dans les catégories Moto3 et Moto2, lorsqu’il y a plus d’une interruption, la durée de la nouvelle épreuve sera toujours d’au moins 2/3 de la course précédente, avec un minimum de 5 tours. Par exemple, si une course a été relancée pour 2/3 de la distance originale, une nouvelle interruption mènera à relancer la course une nouvelle fois pour une distance de 2/3 de celle de la seconde course, avec un minimum de 5 tours. Si une course relancée est à nouveau interrompu après moins de cinq tours, la distance de l’épreuve suivante sera déterminée par la Direction de Course, avec un minimum de cinq tours.

Reconnaissance du circuit

La règlementation a été modifiée pour assurer qu’un pilote qui utilise une machine de la même cylindrée que la moto de sa catégorie ne puisse uniquement utiliser une machine de production standard et homologuée.

Pénalités pour dépassement du nombre de moteurs autorisés

Dans les catégories Moto3 et MotoGP, si un pilote utilise plus d’un moteur supplémentaire lors d’un même Grand Prix, les pénalités liées à l’utilisation du deuxième moteur et des suivants seront reportées aux Grands Prix suivants.

Règlement technique – Avec effet immédiat

Équipement de sécurité des pilotes

Après avoir consulté tous les fournisseurs de casques, combinaisons, bottes etc., une nouvelle règlementation a été approuvée au sujet des équipements utilisés par les pilotes. Les procédures de contrôle et de test ont aussi été approuvées.

Pneus de la catégorie MotoGP

Suite à l’arrivée de Michelin comme Fournisseur de pneus Officiel, le nombre de pneus par pilote a été modifié. Chaque pilote aura désormais un maximum de 22 pneus (10 avant et 12 arrière).

Le lot de pneus pluie par pilote comprendra un maximum de 7 avant et 7 arrière.

Les pilotes pourront maintenant choisir en option un pneu intermédiaire, avec un maximum de 3 à l’avant et 3 à l’arrière.

Types de moteur en catégorie MotoGP

Il avait déjà été approuvé que les constructeurs pouvaient homologuer trois différents types de moteurs à utiliser par les pilotes durant la saison. Il a maintenant été approuvé que les constructeurs qui perdaient leur ‘concessions’ pourraient homologuer davantage de types de moteurs pour leur première saison après avoir perdu leurs concessions. Le nombre de types de moteurs pouvant être homologués est cependant limité selon le nombre de teams satellites du constructeurs, de la manière suivante 

Un team Factory + 2 teams Satellites = 3 types différents

Un team Factory + 3 teams Satellites = 4 types différents

Un team Factory + 4 teams Satellites = 5 types différents

Règlement de la catégorie Moto2

Les teams pourront consulter sur le site de la FIM la liste des capteurs et enregistreurs de données approuvés.

La règlementation concernant le contrôle de l’accélération a été clarifié pour spécifier que le contrôle doit exclusivement être par moyens mécaniques, soit avec poignée d’accélération et cables. 

Règlement de la catégorie Moto3

Une règlementation existait déjà pour définir certaines pièces du châssis comme “pièces de performance”, qui nécessitent une homologation. Le règlement a été modifié pour mentionner que seules les pièces homologuées peuvent être utilisées lors des Grands Prix.

Seule l’huile fournie par le fournisseur officiel pourra être utilisée sur toutes les parties du moteur y compris carter, boîte et embrayage.

Règlement sportif et technique – Catégorie MotoGP – Avec effet immédiat

Les règlements précédents faisaient fréquemment référence aux catégories “Open” et “Factory”. Ces références ont été retirées.

Code médical des Grands Prix –  Avec effet immédiat

Une version mise à jour du Code Médical, produite par la FIM en accord avec le staff médical du MotoGP, a été approuvée.

Fournisseur officiel de carburant pour les catégories Moto3 et Moto2

La nomination de Total/Elf en tant que fournisseur officiel des deux catégories a été approuvée.

Tags:
MotoGP, 2016

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›