Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

5 raisons de pas manquer le GP de Grande-Bretagne 2016

5 raisons de pas manquer le GP de Grande-Bretagne 2016

L’édition 2016 du GP de Grande-Bretagne à Silverstone promet d’être un rendez-vous sans précédent pour les fans.

Le GP de Grande-Bretagne a été l’occasion d’incroyables batailles au long de son histoire. En 1979, Barry Sheene et Kenny Roberts s’étaient battus jusqu’au drapeau à damier. En 2013, Scott Redding s’était offert une fantastique victoire à domicile en Moto2™, deux ans avant la victoire en Moto3™ de Danny Kent, qui s’imposa dans des conditions extrêmement difficiles pour plus tard être couronné Champion du Monde.

Raison #1 : Les Britanniques brillent à Silverstone

Cal Crutchlow et Scott Redding ont produit quelques-unes de leurs meilleures courses à Silverstone. En 2012, Crutchlow avait surmonté la douleur suite à une chute à Chapel Corner pour remonter du fond de la grille à la sixième place. Redding est quant à lui monté sur le podium de Silverstone deux fois en Moto2™ et y avait obtenu son deuxième meilleur résultat en MotoGP™ en prenant la sixième place l’an dernier.

Raison #2 : Une course encore plus serrée

Le nouveau règlement technique qui entre en vigueur pour 2016 promet une réduction des écarts entre les pilotes et des courses de plus en plus disputées. Après une très bonne saison 2015, Bradley Smith courra de nouveau sur Yamaha et aura à coeur de s’offrir un troisième podium en MotoGP™ tandis que Scott Redding cherchera à monter dans la hiérarchie en pilotant pour cette saison une Ducati GP15. Pour la première fois en trois ans, Cal Crutchlow ne changera pas de moto d’une saison à l’autre et espèrera que sa continuité sur Honda satellite lui permettra de revenir dans la lutte pour les places d’honneur.

Raison #3 : Un Champion du Monde britannique en piste

Le public britannique aura en piste un Champion du Monde pour la première fois depuis Barry Sheene. Danny Kent a remporté le titre Moto3™ à l’issue de la dernière course de la saison 2015 et s’attaque à une nouvelle étape de sa carrière cette année en Moto2™. Le pilote anglais défendra de nouveau les couleurs de Leopard Racing, sur Kalex, avec l’équipe et la marque qui avaient aidé Stefan Bradl à conquérir le titre de la catégorie intermédiaire en 2010.

Raison #4 : Suivre Sam Lowes sur ses terres

Prometteur en 2015, Sam Lowes sera certainement l’un des favoris à la victoire en Moto2™ cette année et a abandonné Speed Up pour adopter le châssis Kalex avec le team Gresini. L’ancien Champion du Monde Supersport rêve déjà de se battre pour la couronne et d’offrir un second titre mondial consécutif à la Grande-Bretagne après celui de Kent en 2015.

Raison #5 : Un dernier tour épic

La fin du tracé de Silverstone est faite pour garantir le suspense jusqu’au bout. Après la très rapide Wellington Straight, la piste se resserre sur Brooklands, Luffiel et Woodcote alors que les pilotes se préparent pour la dernière ligne droite. Márquez et Lorenzo s’y étaient livré un duel à couper le souffle en 2013, à l’instar de Rossi et Pedrosa en 2014, de Kallio, Viñales et Rabat en 2014 ou des pilotes Moto3™ en 2014.

En dehors d’Assen, Silverstone est l’un des véritables circuits historiques encore utilisés de nos jours. Chaque virage a ses propres moments historiques et après une inoubliable saison 2015, le GP de Grande-Bretagne et les 18 virages de Silverstone promettent à nouveau aux fans un maximum de spectacle. 

Ne manquez pas le rendez-vous, réservez vos billets en cliquant ici.

Tags:
MotoGP, 2016, OCTO BRITISH GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›