Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La pré-saison MotoGP™ reprend à Sepang

La pré-saison MotoGP™ reprend à Sepang

Les pilotes seront en piste pour la première fois de l’année du 1er au 3 février en Malaisie.

Suite à un mois de janvier animé par les présentations des teams Movistar Yamaha MotoGP et Octo Pramac Yakhnich, la trêve hivernale prendra fin le 1er février au Circuit International de Sepang, où commencera le premier des trois tests officiels précédant l’ouverture du Championnat du Monde MotoGP™ 2016. 

Ce premier test sera extrêmement important pour les pilotes et les teams de la catégorie reine, qui reprendront leur travail d’adaptation au nouvel ECU unique Magnetti Marelli ainsi qu’aux pneus Michelin, le nouveau Fournisseur Officiel des pneus du MotoGP™. Parmi les changements techniques pour cette année, toutes les motos auront désormais la même capacité maximale de carburant, fixée à 22 litres, et les pilotes auront tous accès aux mêmes pneus. 

Face aux challenges liés à l'arrivée des pneus Michelin et de la nouvelle électronique, les constructeurs ont dû réaliser de nombreuses modifications sur leurs prototypes.

Yamaha continue d’étudier les bénéfices en termes de transfert des masses d’un réservoir qui se situerait sous la selle plutôt qu’à sa traditionnelle position centrale. Avec un comportement profondément modifié par des pneus assez différents des anciens, les teams doivent effectivement apporter une attention particulière à l’équilibre des motos. Yamaha avait eu l’occasion de rouler sur gommes Michelin à Sepang en février 2015 mais la marque française a depuis considérablement fait évoluer ses pneus.

Après une difficile saison 2015, Honda cherchera à tirer encore un peu plus de puissance de son moteur mais en se concentrant aussi sur son caractère, jugé trop agressif par ses pilotes l’an dernier. L’électronique jouera un rôle clé dans ce domaine et Honda va donc devoir d’adapter au plus vite au système Magnetti Marelli afin de dompter du mieux que possible le moteur de la RC213V.

Ducati cherchera à poursuivre une progression illustrée par les huit podiums enregistrés par Andrea Dovizioso et Andrea Iannone l’an dernier. Le constructeur italien devrait commencer à travailler sur sa nouvelle GP16 dès le test de Sepang, où Casey Stoner, désormais pilote d’essais de la marque, a déjà réalisé plusieurs journées d’essais privées.

Yamaha, Honda et Ducati auront tous sept moteurs par pilote en 2016, avec un développement gelé dès le début de la saison. Suzuki et Aprilia, qui n’ont pas atteint les six points de concession en 2015 (Points de concession : une victoire = 3 pts, une seconde place = 2 pts, une troisième place = 1 pt), auront la possibilité d’utiliser jusqu’à neuf moteurs, sans avoir de limite pour leurs tests et le développement. Une concession visant à rapprocher les constructeurs et à permettre à un maximum de pilotes de lutter aux avant-postes.

Après une première année amplement réussie, Suzuki voudra poursuivre sur sa lancée avec une GSX-RR qui sera de nouveau confiée à Maverick Viñales et Aleix Espargaró. Le prototype Suzuki dispose depuis la fin de l’année dernière d’une nouvelle boîte de vitesses dite seamless et pourrait exprimer un peu plus de puissance, ce qui avait été l’un des points faibles de la Suzuki en 2015.

Aprilia continue de préparer un tout nouveau prototype MotoGP™ pour cette année mais devrait continuer à travailler sur la RS-GP 2015 lors de ce premier test, en attendant de pouvoir étrenner une machine toute neuve et qui, contrairement à la RS-GP, ne sera pas basée sur la RSV4.

Rendez-vous sur motogp.com de lundi à mercredi pour profiter de toutes les vidéos du test de Sepang !

Tags:
MotoGP, 2016, SEPANG MOTOGP™ OFFICIAL TEST

Suivre ce sujet ›

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

motogp.com
2016 : En quête de records

il y a 1 année

2016 : En quête de records