Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rabat poursuit son apprentissage en Malaisie

Rabat poursuit son apprentissage en Malaisie

L’Espagnol a chuté lors de la troisième journée du Test de Sepang mais continue à apprendre et est déjà impatient de rouler en Australie.

Tito Rabat, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, a conclu la première séance d’essais MotoGP de la saison 2016 en dix-septième position après avoir considérablement progressé aujourd’hui avec le pneu arrière dur.

La pluie et de persistantes tâches d’humidité ont retardé l’ouverture de la troisième et dernière journée de test à Sepang. N’ayant d’autre choix que de rouler en pneus durs, les pilotes ont préféré attendre que la piste soit complètement sèche pour sortir. Rabat et son équipe se sont pour leur part concentrés pour améliorer la confiance du pilote espagnol et le comportement de la Honda en sortie de virage.

Rabat a testé différents réglages sur sa Honda RC213V avant de perdre l’avant et de chuter lourdement dans le célèbre virage numéro cinq. Si sa machine a bien souffert dans l’incident, l’ancien champion du monde Moto2 s’est relevé sans dommage et a pu poursuivre son travail avec sa seconde moto.

Rabat retrouvera le chemin du circuit le 17 février à Phillip Island. Il sera rejoint par Jack Miller, son coéquipier du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, contraint de faire l’impasse sur Sepang suite à une fracture tibia/péroné contractée lors d’une chute à l’entraînement.

Tito Rabat :

« Hier, nous avons eu pas mal de problèmes pour que je me sente à l’aise avec le pneu arrière dur, et c’est donc là-dessus que nous avons travaillé aujourd’hui. On a fait pas mal de changements sur la moto et je me suis senti mieux, ce qui s’est vu au chrono. Ma chute dans le virage cinq a été étrange parce que je venais de prendre la piste et que je n’attaquais pas. L’avant est parti d’un coup et je suis tombé. J’ai repris la piste avec ma deuxième moto pour essayer deux ou trois choses, mais les conditions se sont dégradées et je suis tombé à nouveau dans le dernier virage. À partir de là nous avons décidé d’arrêter car les conditions n’allaient pas s’améliorer. Je suis physiquement fatigué après ces trois journées sur une MotoGP, mais je suis impatient de remonter sur cette Honda RC213V à Phillip Island où, je l’espère, je vais continuer à progresser. »

Tags:
MotoGP, 2016, SEPANG MOTOGP™ OFFICIAL TEST, DAY3, Tito Rabat

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›