Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Miller sera de retour pour le Test de Phillip Island

Miller sera de retour pour le Test de Phillip Island

L’Australien avait manqué le rendez-vous de Sepang après une fracture tibia/péroné survenue lors d’un entraînement en motocross.

Jack Miller va reprendre le chemin du circuit la semaine prochaine pour participer à la séance de tests de Phillip Island au côté de Tito Rabat, son coéquipier du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS.

Victime d’une fracture tibia/péroné à la suite d’un accident à l’entraînement, Miller n’avait pu participer à la première séance d’essais MotoGP organisée en Malaisie. Ayant suivi un programme de rééducation intensif, le pilote australien de 21 ans a été déclaré apte par les médecins à retrouver le guidon de sa Honda à Phillip Island.

Les trois jours de tests australiens débuteront le mercredi 17 février.

Jack Miller :

« Je meurs d’envie de remonter sur ma moto après une si longue période d’inactivité, et je crois que je pouvais rêvais meilleur circuit pour le faire compte tenu de ma condition. Avec seulement quatre virages à droite, la piste de Phillip Island va me permettre d’épargner ma jambe blessée. Cela risque malgré tout d’être une séance difficile même si j’ai bien travaillé en Australie avec mon physio pour faire dégonfler ma jambe et retrouver un peu de mobilité. Il me tarde de faire quelques tours pour voir comment se comporte la nouvelle électronique ainsi que juger des progrès des pneus depuis Valence. »

Michael Bartholemy : Directeur du team

« Jack a travaillé dur pour récupérer après sa blessure et il a insisté pour retrouver la forme afin de rouler à Phillip Island. Les docteurs qui se sont occupés de lui ont donné leur feu vert, il sera donc des nôtres. Compte tenu de sa blessure, ce test ne sera pas facile mais il lui donnera la possibilité d’évaluer le nouvel logiciel de gestion électronique tout en se faisant une idée des progrès réalisés par Michelin au niveau du développement des pneus. Ces trois jours seront utiles. Tito est lui aussi heureux de retrouver sa Honda RC213V afin de continuer à travailler en repartant de là où il s’est arrêté à Sepang. Il fait un pas en avant avec le pneu arrière dur en Malaisie, et je suis sûr qu’il en sera de même en Australie. »

Tags:
MotoGP, 2016, PHILLIP ISLAND MOTOGP™ OFFICIAL TEST, Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›