Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Petrucci mène une première journée pluvieuse en Australie

Petrucci mène une première journée pluvieuse en Australie

Une pluie intermittente a été la principale protagoniste de la première journée du Test de Phillip Island.

Le deuxième Test Officiel de l’année a commencé sous la pluie mercredi à Phillip Island, où la piste était mouillée dès le début de la matinée et n’a ensuite été sèche que lors de brèves périodes. Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) a été le premier à chausser les pneus pluie pour jauger les conditions et a été suivi de deux autres pilotes Honda, Tito Rabat (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) et Cal Crutchlow (LCR Honda).

Chez Repsol Honda, Pedrosa et Marc Márquez disposaient de la dernière évolution du moteur de 2016 tandis que Crutchlow et Rabat avaient un moteur de 2015 et un moteur de 2016 similaire à celui que le team officiel avait testé à Valence en 2015. La pluie a cependant contrarié les plans du HRC et retardé les comparaisons que les pilotes devaient effectuer avec leurs moteurs. Au lieu de ça, les quatre ont poursuivi leur adaptation aux pneus Michelin et ont pu travailler avec le logiciel Magneti Marelli sur piste mouillée.

Après avoir fêté son 37e anniversaire la veille, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a testé une YZR-M1 équipée d’un réservoir de carburant placé à l’arrière tandis que son coéquipier Jorge Lorenzo s’est efforcé de boucler 22 tours sur piste mouillée, le plus grand nombre de tours effectués sur pneus pluie lors de cette première journée d’essais. À la mi-journée, Márquez est passé en tête avec un chrono de 1’35.354 réalisé sur pneus intermédiaires et menait alors un classement de onze pilotes.

Les pilotes ont ensuite eu une piste sèche en fin de journée, pour quelques dizaines de minutes, et ce sont Danilo Petrucci et Scott Redding, du team Octo Pramac Yakhnich, qui ont su en profiter pour grimper au sommet de la hiérarchie avant le retour de la pluie. Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) et Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) ont eux aussi bien progressé en fin de journée et complétaient le Top 4. Avec un meilleur temps de 1’31.764, Petrucci terminait en première position mais demeurait à plus de deux secondes du meilleur tour de la course de 2015 (1’29.280 - Marc Márquez). L’Italien a couvert un total de 41 tours, le chiffre le plus élevé de la journée.

Également dans le Top 6 mais à plus d’une seconde de Petrucci, Crutchlow et Rossi avaient manqué la première opportunité de rouler sur le sec mais ont saisi la deuxième pour finir cinquième et sixième. Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) et Yonny Hernández (Aspar MotoGP Team) suivaient aux septième et huitième positions.

Malgré le mauvais temps, Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) a pu faire son retour en piste après s’être fracturé la jambe droite il y a quelques semaines et avoir manqué le Test de Sepang. L’Australien s’était donné pour objectif de couvrir 25 tours par jour mais a dû se contenter de six lors de cette première journée. Neuvième sur le classement, il devançait Andrea Iannone (Ducati Team), qui n’a bouclé que sept tours et dont le coéquipier Andrea Dovizioso avait décidé de ne pas rouler dans ces conditions après une brève sortie de reconnaissance sur piste mouillée.

Sont également restés au garage toute la journée les pilotes du team Avintia Racing, Loris Baz et Héctor Barberá, qui n’avaient qu’une moto chacun et ne voulaient pas prendre de risque.

Márquez a quant à lui bouclé la journée en douzième position, derrière Rabat et devant Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar), qui, à l’instar de son coéquipier Maverick Viñales, n’a finalement pas reçu la nouvelle boîte seamless de la GSX-RR et devra vraisemblablement attendre le Qatar pour l’utiliser.

Complétaient le classement de la journée Eugene Laverty (Aspar MotoGP Team), Takuya Tsuda, pilote d’essais de Suzuki et chargé des essais de la boîte seamless, puis Lorenzo et Pedrosa, respectivement auteurs de 24 et 15 tours sur piste mouillée.

Les essais continuent jeudi matin dès 9h45, heure locale (GMT +11).

Tags:
MotoGP, 2016, T1, Maverick Viñales, Bradley Smith, Danilo Petrucci

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›