Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

De nombreux records à battre pour Michelin

De nombreux records à battre pour Michelin

Après sept ans d’absence, Michelin revient en MotoGP™ avec une multitude de records à battre.

La première victoire de Michelin en Grand Prix fut remportée par l’Australien Jack Findlay sur Suzuki au TT de l’Île de Man de 1973. La dernière victoire de la marque fut quant à elle l’oeuvre de Dani Pedrosa au GP de Catalogne de 2008, lors d’une saison qui allait être la dernière de Michelin et allait être suivie par l’introduction d’un Fournisseur de pneus unique en MotoGP™.

Théâtre de la première course de l’année, le Circuit International de Losail est l’unique piste du calendrier MotoGP™ 2016 qui ait un record absolu établi sur pneus Michelin. En 2008, lors de son tout premier Grand Prix en catégorie reine, Jorge Lorenzo avait réussi à s’emparer de la pole position avec un chrono de 1’53.927. À l’époque, lorsque la grille était encore partagée entre Bridgestone et Michelin, l’Espagnol avait réussi à tirer le meilleur du pneu de qualification ultra-tendre proposé par la marque française. Lorenzo allait ensuite à nouveau se qualifier en pole lors des deux épreuves suivantes, à Jerez puis à Estoril, commençant sa carrière en MotoGP™ avec un impressionnant record de trois pole positions en trois courses. Il s’imposa d’ailleurs dès la troisième épreuve, au Portugal, sur pneus Michelin.

Les pneus de qualifications disparurent en 2009 suite à l’introduction d’un Fournisseur Officiel des pneus de la catégorie et de toute une série de mesures visant à réduire les coûts de la compétition.

Sur les 118 courses MotoGP™ qui ont eu lieu entre l’introduction de la formule MotoGP™ 4-temps et fin 2008, Michelin a remporté 83 victoires. De retour cette année, la marque va pouvoir s'attaquer aux nombreux records laissés par son prédécesseur.

Tags:
MotoGP, 2016, COMMERCIAL BANK GRAND PRIX OF QATAR

Suivre ce sujet ›

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›