Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#QatarGP : La conférence de presse

#QatarGP : La conférence de presse

La première conférence de presse du Championnat du Monde MotoGP™ 2016 a eu lieu mercredi au Circuit International de Losail.

Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP), son coéquipier Valentino Rossi et Marc Márquez (Repsol Honda Team) étaient réunis pour la première fois depuis la fin de la saison 2015 mercredi à Losail pour la conférence de presse précédant le Grand Prix Commercial Bank du Qatar.

Triple Champion du Monde après avoir triomphé à Valence l’an dernier, Lorenzo a été le premier à prendre la parole et a déclaré : “Les nouveautés de cette année ne changent pas beaucoup l’extérieur des motos et ce que les gens peuvent voir mais il s’agit de grosses différences pour les pilotes. Il y a d’abord les pneus Michelin, qui offre un feeling complètement différent et il y a aussi la nouvelle électronique, qui est la même pour tout le monde. Elle est moins sophistiquée et il est donc plus difficile de piloter et de contrôler la moto, notamment les gaz. La pré-saison s’est cependant très bien passée, mieux que nous ne l’espérions. Nous avons eu un très bon feeling lors des trois tests et nous avons eu des chronos impressionnants. C’était un peu étrange à Phillip Island en raison des conditions mais globalement je pense que nous sommes un peu mieux préparés que l’an dernier. Nous devons donc profiter de la situation et commencer de la meilleure des manières.”

Le Majorquin a aussi été invité à commenter les performances des Michelin en début de course : “Ces cinq ou six dernières années, nous pouvions aller très, très vite dès le premier tour et maintenant il est un peu plus difficile de comprendre la limite des pneus sur les premiers tours. Ce sera aussi important pour le rythme de course et la condition physique parce que le pilotage va être plus exigeant. Mais au fil des courses, s’adapter aux pneus et à la nouvelle électronique ne devrait pas être un gros problème.”

Après être passé très près d’un dixième titre mondial l’an dernier, Rossi, qui avait fait ses débuts en Grand Prix en 1996, est prêt à repartir à la conquête de la récompense suprême et sera cette année le doyen de la grille MotoGP™. 

L’Italien a commenté : “Cette année promet d’être intéressante car un tas de choses évoluent et tout particulièrement d’un point de vue du pilotage. Les pneus ne sont plus les mêmes, le système électronique est un peu plus basique. Durant les essais hivernaux, les écarts étaient très faibles entre les pilotes, plus faibles qu’en 2015. Pour terminer aux avant-postes, vous devrez donc travailler très dur tout au long des week-ends.”

“Personnellement, je suis assez satisfait des récents tests. Au départ, nous étions assez inquiets au sujet de pneus car nous avions rencontré quelques soucis avec en essais. Mais ces pneus ont bien progressé et nos ingénieurs au Japon ont réussi à trouver un bon équilibre. Notre moto est désormais compétitive sur différents types de tracé. Je me sens bien sur la moto et c’est l’essentiel. Les tests sont importants mais les Grands Prix sont totalement différents. Tous les pilotes se donnent un peu plus. Nous devons comprendre où nous en sommes durant un week-end.”

Deux fois Champion du Monde en seulement trois saisons en MotoGP™, Márquez aura à coeur de mettre derrière lui sa difficile saison 2015 et a affirmé : “La pré-saison n’a pas été facile cette année mais nous avons fini par progresser et nous avons eu un rythme régulier. Nous avons une voie à suivre et c’est le plus important. Nous avions fait un bon pas en avant lors du dernier test ici au Qatar et nous étions plus proches. Quoi qu’il en soit, nous avons un peu de mal sur cette piste, c’est l’une des moins favorables pour nous mais c’est la première course et la motivation pourra peut-être nous aider à trouver ce que nous cherchons.”

“C’était incroyable à quel point les chronos étaient serrés lors du test. Ducati avait fait un autre pas en avant, Suzuki aussi et ils semblaient rapides et réguliers. Je pense que c’est important pour le championnat et ce sera bon pour le spectacle.”

Vainqueur à deux reprises l’an dernier après avoir subi une lourde opération de l’avant-bras droit en début d’année, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) est en pleine forme cette année mais a admis que sa pré-saison n’avait pas été aussi positive qu’il ne l’espérait.

“D’un point de vue physique, je me sens prêt pour cette nouvelle saison,” a déclaré Pedrosa. “Je me suis bien entraîné cet hiver. Techniquement, ce fut un peu plus compliqué par rapport à l’an passé mais nous rattrapons progressivement notre retard. Finis les essais, nous devons désormais nous concentrer sur le week-end de course, procéder aux dernières vérifications pour être plus rapides. Je suis plus motivé. Ce n’est pas mon tracé préféré mais ça se passera mieux qu’aux tests.

Les pneus sont un des grands changements cette année. Ils ont pas mal évolué depuis les premiers tests. Ces pneus nécessitent un certain nombre d’adaptations, d’un point de vue du pilotage, des réglages sur la moto. Nous devons trouver la meilleure combinaison mais il y aussi l’électronique. Nous avons eu quelques soucis avec, nous devons encore progresser sur ce point.”

Andrea Iannone (Ducati Team) était monté sur le podium MotoGP™ pour la première fois de sa carrière en décrochant la troisième place l’an dernier au Qatar et espère se montrer aussi compétitif cette année sur la Ducati Desmosedici GP 2016.

“Tout est nouveau cette année, les pneus, l’électronique et dans mon cas même la moto !” a commenté Iannone. “Je suis très content parce que le feeling avec les pneus a été bon dès le départ et je suis vraiment heureux de courir sur Michelin. Ça s’est aussi bien passé avec l’électronique dès le début mais il y a des pistes comme Sepang ou Phillip Island où nous avons eu quelques soucis par rapport à 2015. Nous nous sommes cependant concentrés sur ces soucis et nous avons progressé étape par étape. Le dernier test a ensuite été très positif et nous avons beaucoup de potentiel.”

“Nous sommes forts mais je pense que les autres aussi, que ce soit Dani, Jorge, Maverick ou n’importe quel autre pilote en MotoGP. Nous voulons bien sûr progresser, faire mieux qu’en 2015 et j’aimerais remporter ma première victoire en MotoGP. C’est clairement mon objectif et je vais donner le meilleur de moi-même sur cette piste comme sur les autres.” 

Surprise de la pré-saison, Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) va ce week-end avoir l’occasion de confirmer ses excellentes performances hivernales.

Le jeune Espagnol a affirmé : “Nous avons fait un grand pas en avant. L’expérience que nous avons pu acquérir l’an passé s’est avérée très importante. Cette saison, nous pourrons être mieux concentrés sur notre travail. La moto est bien meilleure, le moteur aussi. Nous avons la nouvelle boite de vitesses seamless. L’électronique est assez similaire, ce qui est bien pour nous. J’ai un bon feeling également avec les pneus. Je pense que nous pouvons être compétitifs. Mais les tests sont une chose, la course en est une autre. Nous sommes motivés pour cette première course. Je rêve de me battre aux avant-postes mais nous devons être réalistes. Je dois savoir si ma moto est en mesure de viser le podium, si je suis au niveau. Nous avons montré lors des tests que nous étions là mais nous avons encore du travail.

Tags:
MotoGP, 2016, COMMERCIAL BANK GRAND PRIX OF QATAR, Dani Pedrosa, Marc Marquez, Valentino Rossi, Maverick Viñales, Jorge Lorenzo, Andrea Iannone

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›