Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Baz : “Le potentiel est présent”

Baz : “Le potentiel est présent”

Le Français demeure confiant après sa chute et son abandon au Qatar, où il espérait finir proche du Top 10.

Cette première course de la saison MotoGP 2016 s'est conclue prématurément pour Loris Baz et l'équipe Avintia Racing à Losail.

Auteur d'un bon départ, le pilote français s'est hissé jusqu'en 12e position en bagarre face à Aleix Espargaró. Souffrant de problème de grip, Loris a tenté d'adapter son style de pilotage pour maintenir le rythme. Sur un freinage un peu trop optimiste, il est parti à la faute et a été contraint à l'abandon.

Malgré ce week-end compliqué, Loris se concentre déjà sur le prochain Grand Prix d'Argentine durant lequel il espère pouvoir partir sur de bonnes bases et concrétiser ses bons résultats des tests hivernaux.

“La course était pourtant bien partie. J'ai pris un bon départ et j'ai réussi à remonter petit à petit. Je roulais avec Aleix Espargaró. Ensuite, j'ai commencé à perdre du 'grip', en particulier à l'accélération, phénomène qui nous a gênés tout le week-end. J'ai essayé de changer de style, de trouver des solutions. La moto étant bien sur les phases de freinage, j'ai essayé de freiner plus fort pour changer les trajectoires. D'un tour à l'autre, j'ai été un peu trop optimiste à l'entrée d'un virage et j'ai perdu l'avant. Je suis un peu froissé, car la chute était rapide, mais je vais bien, c'est le principal.

C'est dommage, car en arrivant ici, il n'était pas prétentieux de dire qu'un top 10 était envisageable. Il faut falloir repartir sur de nouvelles bases en Argentine, et je pense que ce n'est pas plus mal. Le fait d'avoir roulé au Qatar avant la course nous a dirigés dans de mauvaises directions.

En Argentine, nous essaierons de trouver des solutions et d'évoluer progressivement séance après séance. C'est un circuit que j'apprécie et je sais que je peux y faire de bons résultats. Ce n'est pas ce week-end qui me fera oublier tout le positif de cet hiver. Le potentiel est présent, il va falloir comprendre pourquoi il y a eu autant d'erreurs ce week-end, sans alertes préalables. J'espère qu'en Argentine, je parviendrai à retrouver le 'feeling' que j'avais lors des tests.”

Tags:
MotoGP, 2016, COMMERCIAL BANK GRAND PRIX OF QATAR, RAC, Loris Baz, Avintia Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›