Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les pilotes du Moto3™ à l'assaut de l'Argentine

Les pilotes du Moto3™ à l'assaut de l'Argentine

Le Grand Prix du Qatar a tenu toutes ses promesses avec pas moins de huit pilotes en lice pour la victoire. Le combat continue en Argentine.

Au Qatar, Niccolò Antonelli avait parfaitement su tirer profit du phénomène d’aspiration pour aller décrocher son troisième succès en Moto3™ devant Brad Binder. Déclaré vainqueur pour sept petits millièmes, l’Italien était pourtant souffrant ce week-end là. Après une semaine de repos, le pilote du team Ongetta-Rivacold devrait aborder le Grand Prix d’Argentine en bien meilleure forme.

Brad Binder, à qui la victoire semblait promise, démontrait quant à lui une grande régularité durant cette manche. Le Sud-Africain, présent depuis les débuts de la catégorie, n’est jamais grimpé sur la plus haute marche du podium mais pourrait bien ouvrir son compteur lors de la prochaine épreuve, nourri par la soif de revanche. Le représentant du team Red Bull KTM Ajo apprécie ce tracé de Rio Hondo. L’an passé, il s’y était classé cinquième alors que son adversaire n’y a jamais inscrit aucun point. Les quatre pilotes qui avaient terminé devant lui sont de surcroît partis en Moto2™.

Derrière quatre Italiens étaient à la lutte, mais la troisième place revenait finalement à Francesco Bagnaia (Aspar Mahindra Team Moto3), dont le dernier podium datait du Grand Prix de France 2015. Sa Mahindra MGP3O disposait de petits ailerons mais la Commission Grand Prix a décidé de bannir tout élément aérodynamique dans les petites catégories pour 2017.

Les pilotes du team SKY Racing VR46 Romano Fenati et Nicolò Bulega terminaient de ce fait respectivement quatrième et sixième. Excellente entrée en matière pour le Champion CEV 2015, qui n’a jamais effectué le moindre roulage à Termas de Rio Hondo, contrairement au Qatar. Un nouveau challenge l’attend donc.

Livio Loi (RW Racing GP BV), qui s’était mis en évidence durant les deux premières séances, ne parvenait pas à concrétiser en course à cause d’une petite erreur commise dans les premiers tours. Finalement crédité de la huitième place, le Belge compte bien rebondir en Argentine, où il s’était classé quatrième en 2014. Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3), qui s’était ressaisi le dimanche après des essais mitigés, entend bien lui aussi revenir aux avant-postes. Gabriele Rodrigo (RBA Racing Team) espère quant à lui briller pour son épreuve nationale. L’Argentin signait son meilleur résultat au Qatar avec une dix-neuvième place.

En 2015, le Grand Prix d’Argentine avait été remporté par le Champion du Monde Danny Kent. Lequel s’était imposé avec une avance de plus de dix secondes mais les écarts s’annoncent plus serrés cette année entre KTM, Honda et Mahindra. Les essais libres de la catégorie Moto3™ débuteront vendredi 1e avril à 9h, heure locale.

Tags:
Moto3, 2016, GRAN PREMIO MOTUL DE LA REPÚBLICA ARGENTINA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›