Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Voyage initiatique pour Michelin en Argentine

Voyage initiatique pour Michelin en Argentine

Le Fournisseur Officiel des pneus du MotoGP™ aborde la seconde manche de la saison 2016.

Après sa remarquable performance au Qatar pour son retour au plus haut niveau de la compétition 2-Roues, Michelin s’apprête à traverser l’équateur pour la deuxième manche du Championnat du monde de MotoGPTM 2016 programmée en Argentine, sur le Circuit Termas de Rio Hondo.
Le tracé argentin est l’un des plus rapides de la saison et constitue un vrai challenge pour les pilotes et les pneumatiques. Avec ses courbes rapides – certaines avec un banking prononcé – et ses freinages violents, le circuit de 4,806 km sera sans doute très exigeant pour les pneumatiques acheminés par Michelin. Les Turn 6 et Turn 11, deux longs virages à gauche, vont engendrer beaucoup de thermique au pneu. Avec neuf virages à droite et seulement cinq à gauche, l’usure devrait être équilibrée, mais elle devra être soigneusement gérée par les pilotes pour tirer la quintessence de leurs machines tout au long de la course.
Michelin propose deux pneus avant pour l’épreuve argentine ; un pneu hard MICHELIN Power Slick identifié par une bande jaune sur le flanc et un pneu medium MICHELIN Power Slick (sans identification). A l’arrière, un pneu hard MICHELIN Power Slick (sticker jaune) et une version medium seront proposés à tous les pilotes. Pour la première fois de la saison, un pneu pluie et un pneu intermédiaire seront disponibles, au cas où la météo soit incertaine. Le pneu soft MICHELIN Power Rain sera identifié par une bande bleu (avant et arrière), la version hard n’a pas de marquage. Les pneus MICHELIN Power Inter seront ornés d’une bande argentée.
Le Circuit Termas de Rio Hondo a été construit en 2007 et a ouvert l’année suivante. C’est l’une des rares pistes du championnat où Michelin n’a jamais couru. Ce sera donc un week-end « découverte » pour le manufacturier de pneus français. Le MotoGP s'y est rendu pour la première fois en 2014 et le pilote Honda Marc Marquez s’était imposé. L’an passé, la victoire était revenue à Valentino Rossi. Situé aux portes de la ville éponyme, le Circuit Termas de Rio Hondo se trouve dans la Province de Santiago del Estero, à environ 1100 km de la capitale Buenos Aires.
L’action débutera vendredi 1er avril avec deux séances d’essais libres, suivies par une troisième le lendemain matin. Les qualifications sont programmées samedi après-midi et la course, longue de 25 tours, partira dimanche à 16h00 heure locale (21h00 heure française)
Nicolas Goubert – Directeur 2-Roues de Michelin Motorsport :
 « C’est un vrai challenge pour nous car cette course n’était pas au calendrier quand nous étions en MotoGP et nous n’avons eu qu’un jour de tests sur ce circuit. Depuis, nos pneus ont beaucoup évolué, alors il était difficile de décider quel produit concevoir. Nous allons être très attentifs tout le week-end et nous analyserons intensément les datas. La piste s’annonce très exigeante pour le pneu avant, avec beaucoup d’usure. Nous avons préparé des solutions robustes afin d’avoir une belle course et la plus disputée possible. »
Piero Taramasso – Manager 2-Roues Michelin Motorsport :
 « C’est la première fois que nous nous rendons sur ce circuit argentin. Cette épreuve est très importante car l’Amérique du Sud est un marché majeur pour Michelin. Les fans de compétition 2-Roues sont nombreux, du Dakar au MotoGP, et je suis sûr que l’ambiance sera très festive à Termas de Rio Hondo pour le Grand-Prix. Le circuit est proche des Andes et la météo pourrait jouer un rôle car à cette période, il peut faire soit très chaud, soit très froid. Cette course est aussi difficile d’un point de vue logistique, mais le déplacement vaut le coup ; les barbecues sont spectaculaires, paraît-il ! »

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO MOTUL DE LA REPÚBLICA ARGENTINA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

Repsol Honda Team
Pedrosa : 'Ce n'est pas encore suffisant'

il y a 8 mois

Pedrosa : "Ce n'est pas encore suffisant"

LCR Honda
LCR fête ses 20 ans

il y a 8 mois

LCR fête ses 20 ans