Achat de billets
Achat VidéoPass

Incroyable victoire de Pawi en Moto3™ en Argentine

Incroyable victoire de Pawi en Moto3™ en Argentine

Le Malaisien Khairul Idham Pawi s’est imposé dès sa troisième course en Moto3™ en réalisant un véritable exploit à Termas de Río Hondo.

Face à une piste qui séchait, les pilotes de la catégorie Moto3™ étaient tous sur pneus slick pour le départ du Grand Prix Motul de la République Argentine, à l’exception de Livio Loi (RW Racing GP BV), qui misait sur un retour de la pluie et partait de la dixième position. 

Le Belge a bien eu un net avantage sur le premier tour mais a, comme tout le reste du paddock, été surpris par Khairul Idham Pawi (Honda Team Asia), quatrième sur la grille et auteur d’un excellent départ. Sur pneus slick, le Malaisien a rapidement creusé l’écart sur Loi et comptait plus de trois secondes d’avance au bout des deux premiers tours, puis une vingtaine de secondes au bout de sept tours.

Seul en tête, Pawi, qui avait fini sixième du FIM CEV Repsol Moto3 en 2015 et courait auparavant sur scooter en Malaisie, a maintenu un rythme incroyable jusqu’à la ligne arrivée pour s’imposer en solitaire dès son troisième Grand Prix après avoir fait ses débuts l’an dernier au GP d’Aragón, avec une wildcard offerte par Honda pour le récompenser de ses performances dans le CEV. Il s’agit de la première victoire malaisienne de l’histoire du Championnat du Monde des Grands Prix.

Loin derrière lui, une autre course a eu lieu pour la seconde place. S’il avait réussi à prendre de l’avance en début d’épreuve, Loi a perdu en rythme au fur et à mesure que la piste a séché et a terminé seizième. 

Dans le groupe des poursuivants, Adam Norrodin (Drive M7 SIC Racing Team), un autre rookie malaisien, et Jorge Navarro (Estella Galicia 0,0) ont réussi à distancer les autres prétendants à la seconde place pour un duel qui s’est malheureusement conclu sur une chute dans l’avant-dernier virage pour Norrodin, alors qu’il venait tout juste de passer Navarro. Tombé au milieu de la piste, le Malaisien a relevé sa moto pour courageusement la pousser jusqu’à la ligne d’arrivée et prendre les points de la onzième place. 

Navarro a donc fini deuxième, à vingt-six secondes de Pawi, et avec près de quatre secondes d’avance sur Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), qui conservait la tête du classement général après avoir gagné au Qatar puis décroché sa première pole en Argentine.

Andrea Locatelli et Joan Mir du team Leopard Racing complétaient le Top 5 à l’arrivée, juste derrière Binder, tandis que leur coéquipier français Fabio Quartararo (Estrella Galicia 0,0) terminait treizième. 

Alexis Masbou (Peugeot MC SaxoPrint) et Jules Danilo (Ongetta-Rivacold) ont quant à eux conclu aux 21e et 26e positions. 

Habitués à lutter pour le podium, Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold), Romano Fenati (Sky Racing Team VR46) et Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3) se sont retrouvés aux alentours de la 18e position en début de course. Des trois Italiens, Antonelli est le seul à s’être rattrapé et est remonté jusqu’à la dixième place tandis que les deux autres ont fini loin des points.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto3, 2016, GRAN PREMIO MOTUL DE LA REPÚBLICA ARGENTINA, RAC, Jorge Navarro, Brad Binder, Khairul Idham Pawi, Honda Team Asia, Red Bull KTM Ajo, Estrella Galicia 0,0

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›