Achat de billets
Achat VidéoPass

Nouvelle procédure de départ pour le GP d'Argentine

Nouvelle procédure de départ pour le GP d'Argentine

La course MotoGP™ sera écourtée à 20 tours.

Si le départ est donné sur piste sèche :

Les pilotes devront changer de motos à la fin du neuvième, dixième ou onzième tour. Pour éviter toute incompréhension, chaque pilote pourra entrer aux stands à partir du neuvième tour et impérativement avant d’entamer le douzième.

Si la pluie fait son apparition et que la Direction de Course estime que les conditions deviennent trop dangereuses, le drapeau rouge sera présenté et tous les pilotes devront rentrer aux stands. Si treize tours ont été parcourus par tous les pilotes, la course sera déclarée terminée et tous les points seront attribués.

Si la course est interrompue avant treize tours, les équipes disposeront de quinze minutes pour se préparer avant la réouverture de la pit-lane. La pit-lane sera ouverte pendant cinq tours et les pilotes pourront avoir fait plus d’un tour de mise en grille.

Les pilotes repartiront pour le nombre de tours restants. Néanmoins, compte tenu de la restriction de pneus, le nombre maximum de tours est fixé à dix.

L’ordre de départ sera établi à partir des résultats de la première partie et la course sera déclarée “sur piste mouillée.”

Si le départ est donné sur une piste mouillée :

Les pilotes pourront rentrer aux stands pour changer de machines, seulement à partir du neuvième tour. Il n’y a pas d’obligation de changer de machines.

Si cette course est interrompue par un drapeau rouge pour toute autre raison et que les pilotes ont couvert plus de treize tours, les résultats seront entérinés. Il n’y aura pas de nouveau départ.

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO MOTUL DE LA REPÚBLICA ARGENTINA, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›