Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Márquez creuse l’écart suite à la chute de Rossi à Austin

Márquez creuse l’écart suite à la chute de Rossi à Austin

Marc Márquez a réussi la passe de quatre au Circuit des Amériques et s’est imposé en solitaire devant Jorge Lorenzo et Andrea Iannone.

Invaincu aux Etats-Unis depuis 2011, Marc Márquez (Repsol Honda Team) a décroché une nouvelle victoire sur le sol américain à l’occasion de la troisième manche du Championnat du Monde MotoGP™ 2016. Qualifié en pole position pour la quatrième année consécutive au Circuit des Amériques, l’Espagnol a mené l’épreuve de bout en bout et était déjà hors de portée de ses adversaires à la fin du premier tour.

Vainqueur au Texas pour la quatrième année consécutive depuis la première venue du MotoGP™ à Austin en 2013, Márquez s’imposait pour la deuxième fois de suite en l’espace de huit jours et confortait sa position de leader du classement général suite à l’abandon de Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP).

Parti troisième, l’Italien a concédé plusieurs positions sur les deux premiers tours et a ensuite perdu l’avant dans le virage n°2, alors qu’il occupait la sixième position. Le nonuple Champion du Monde abandonnait pour la première fois depuis le GP d’Aragon de 2014, après une série de 24 courses qu’il avait toutes finies dans le Top 5.

Son coéquipier Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP), le Champion en titre, a quant à lui su rebondir après sa chute en Argentine et a pris la seconde place, en ralliant l’arrivée six secondes après Márquez, son meilleur résultat en date au Texas.

Une semaine après avoir été fauché par son coéquipier Andrea Iannone dans l’avant-dernière virage en Argentine, alors qu’il était assuré d’une seconde place, Andrea Dovizioso (Ducati Team) a de nouveau été terriblement malchanceux. Installé en troisième position, l’Italien a été percuté par Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) lorsque ce dernier a perdu le contrôle de sa machine dans le virage n°1 et a une fois de plus été contraint à l’abandon, à l’instar de Pedrosa, qui a pu repartir mais a finalement dû jeter l’éponge. 

Ironie du sort, cet accident faisait les affaires de Iannone, qui se retrouvait seul en troisième position et montait sur le podium, mettant ainsi fin à une série de quatre abandons. 

Passé de la neuvième position sur la grille à la quatrième en l’espace de deux tours grâce à l’avantage que lui conféraient ses pneus tendres, Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) a fini par se retrouver dans un duel pour la quatrième place avec son coéquipier Maverick Viñales. Suite à une superbe bataille, ce dernier a pris le dessus et a fini avec deux secondes d’avance sur Aleix Espargaró, dont le frère cadet Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) terminait septième derrière Scott Redding (Octo Pramac Yakhnich), premier pilote indépendant à l’arrivée. 

Complétaient le Top 10 Michele Pirro, qui remplaçait Danilo Petrucci chez Octo Pramac Yakhnich, Héctor Barberá (Avintia Racing) et Stefan Bradl (Aprilia Racing Team Gresini).

Tombé dans le premier virage du deuxième tour suite à un contact avec un autre pilote, Loris Baz (Avintia Racing) aura quand même marqué son premier point de la saison en repartant pour prendre la quinzième place.

Cal Crutchlow (LCR Honda) et Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) sont quant à eux tombés l’un après l’autre dans le virage n°11 et sont repartis pour terminer seizième et dix-septième.

Seul pilote à être monté sur le podium à chacune des trois premières courses de la saison, avec une troisième place et deux victoires, Márquez conforte son avance au classement général et dispose désormais de 21 points de plus que Lorenzo et 33 de plus que Rossi.

Cliquez ici pour accéder aux résultats et ici pour le classement général

Tags:
MotoGP, 2016, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS, RAC, Andrea Iannone, Marc Marquez, Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team, Movistar Yamaha MotoGP, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›