Achat de billets
Achat VidéoPass

Le Team Suzuki Ecstar boucle ses essais privés au COTA

Le Team Suzuki Ecstar boucle ses essais privés au COTA

Maverick Viñales et Aleix Espargaró ont profité d’une journée d’essais privés post-GP au Circuit des Amériques.

Maverick Viñales et Aleix Espargaró sont restés au Texas un jour de plus après le Grand Prix Red Bull des Amériques afin de continuer à travailler sur la GSX-RR et de revoir les données enregistrées sur les trois premières courses de l’année.

Après avoir conservé le cadre de 2015 pour les trois premières manches de la saison, les deux Espagnols ont à nouveau testé le châssis 2016 de la Suzuki et ont décidé de désormais l’utiliser en course, tout en gardant l’option de rouler sur celui de 2015.

Maverick Viñales : “Nous avons travaillé sur différentes configurations pour le châssis de 2016, afin de comparer avec ce que nous avions pour la pré-saison et ce que nous avons utilisé pour les trois premières courses. Nous sommes satisfaits parce que nous avons constaté que les nouvelles configurations que nous testions auraient pu nous aider à obtenir un meilleur résultat en course. Je regrette donc un peu mon choix initial mais il y a toujours des points positifs et négatifs et il faut du temps pour tout étudier en profondeur. Parfois ça prend du temps et c’était donc bien d’avoir ce test parce que nous avons vraiment pu étudier deux configurations et mieux comprendre le potentiel du châssis. Nous avons maintenant deux options et je pense que nous adopterons l’une ou l’autre suivant les caractéristiques du circuit où nous serons. Nous essayons d’avoir plus de motricité et d’être plus efficaces au freinage. Le nouveau set-up a été efficace ici, les chronos étaient bons et j’en suis très content. Nous avons aussi avancé avec l’électronique et c’était bien de faire le point après trois courses. Nous savons où nous en sommes et nous avons une idée plus claire de ce que nous devrons faire pour progresser.”

Aleix Espargaró : “C’était bien d’avoir cette opportunité de travailler ici parce qu’il nous manquait des informations et que nous avons maintenant une idée plus claire de notre situation. Nous nous sommes principalement concentrés sur le châssis, nous avions un nouveau set-up pour le châssis de 2016 et nous avons donc pu comparer avec les configurations que nous avions pour la pré-saison puis celle que nous avons utilisée depuis la course du Qatar. Les différences ne sont pas énormes mais les configurations ont des points forts différents et cela nous permet d’avoir plus d’options pour nous adapter à une piste ou une autre. J’ai gagné en confiance, amélioré mes chronos et je suis donc content après trois courses qui ont été difficiles. Je dois encore travailler sur mon pilotage pour m’adapter aux pneus Michelin et nous avons essayé de modifier un peu ma position sur la moto. Nous avons aussi travaillé sur l’électronique, nous avons encore des choses à comprendre et chaque modification que nous faisons est une opportunité d’apprendre quelque chose.”

Tags:
MotoGP, 2016, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS, Aleix Espargaro, Maverick Viñales, Team SUZUKI ECSTAR

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

Estrella Galicia 0'0 Marc VDS Racing
Rabat : “Des progrès constants”

il y a 8 mois

Rabat : “Des progrès constants”