Achat de billets
Achat VidéoPass

Le MotoGP™ rentre en Europe pour l’épreuve de Jerez

Le MotoGP™ rentre en Europe pour l’épreuve de Jerez

Le 'Circuito de Jerez' accueille la quatrième manche de la saison MotoGP™ 2016 suite aux épreuves du Qatar, de l’Argentine et du Texas.

Parmi les rendez-vous traditionnels du calendrier MotoGP™, Jerez avait accueilli le Championnat du Monde pour la première fois en 1987 et a depuis été le théâtre de nombreux duels, entre Doohan et Crivillé, Rossi et Gibernau, Lorenzo et Pedrosa ou encore Márquez et Lorenzo. Sur la piste andalouse, les courses se perdent et se gagnent dans le dernier virage, le n°13, qui porte le nom de Jorge Lorenzo et a été le lieu de dépassements mémorables mais aussi de quelques accrochages. 

Leader du classement général avec 21 points d’avance, Marc Márquez (Repsol Honda Team) semble avoir définitivement surmonté les difficultés qu’il avait rencontrées durant la pré-saison et sera l’homme à battre à Jerez puisqu’il s’est imposé lors des deux dernières manches. Seul pilote à être monté sur le podium à chacune des trois premières courses, Márquez sera à domicile ce week-end mais n’est pas aussi à l’aise sur la piste de Jerez que sur celle du Circuit des Amériques, en raison de vibreurs plus marqués qui limitent ses trajectoires. Malgré cette contrainte, il n’a jamais manqué le podium de Jerez depuis son arrivée dans la catégorie reine et s’y était imposé en 2014 au cours de son incroyable série de dix victoires.

Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) tentera pour sa part de réduire l’écart après une coûteuse erreur en Argentine mais s’est déjà rattrapé en finissant deuxième au Texas. Le Majorquin sera déterminé à renouer avec la victoire à Jerez, où il s’était imposé avec plus de cinq secondes d’avance sur Márquez en 2015 et où il n’a manqué le podium que deux fois depuis 2008, date de ses débuts en MotoGP™.

Troisième au classement général, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) cherchera à se relancer après avoir chuté en début de course à Austin et signé son premier abandon depuis le GP d’Aragón de 2014. S’il ne s’est pas blessé dans sa chute, cette dernière a porté un sérieux coup à ses chances de remporter le titre 2016 puisqu’il se retrouve à 33 points de Márquez. Avec encore quinze courses devant lui, le Docteur peut tout de même espérer rattraper son retard et cumule à Jerez onze podiums dont six victoires.

Avec Márquez, Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) est l’un des sept pilotes qui ont réussi à finir les trois premières courses de l’année dans les points. En finissant deux fois septième et une fois sixième, Espargaró s’est emparé de la quatrième place du classement général et dispose de 28 points d’avance dans la lutte pour le titre de premier pilote de team indépendant. L’Espagnol est toujours en quête d’un premier podium en MotoGP™ tandis que son coéquipier Bradley Smith partira pour Jerez avec l’objectif de revenir dans le Top 10. Le GP Red Bull des Amériques a été un désastre pour le Britannique, qui a chuté en course et fini dix-septième.

Malgré sa chute à Austin, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) rentre chez lui en Espagne avec le respect du paddock et des fans. Après être tombé de le virage n°1 et avoir emporté avec lui Andrea Dovizioso (Ducati Team), Pedrosa s’était immédiatement dirigé vers l’Italien pour s’assurer que ce dernier ne se soit pas blessé et était plus tard allé dans le box Ducati pour s’excuser auprès de son ancien coéquipier, donnant un exemple de sportivité à l’ensemble du paddock.

Percuté et contraint à l’abandon lors des deux dernières courses alors qu’il était à chaque fois en lice pour le podium, ‘Desmo Dovi’ n’est que septième du classement général. Son coéquipier Andrea Iannone (Ducati Team) a quant à lui pu s’offrir un podium au Texas en profitant des nombreuses chutes mais ne ralliait l’arrivée que pour la première fois en cinq courses, de quoi occuper la onzième place du classement général, avec seize points. 

Tous les deux présents dans le Top 5 à Austin, Maverick Viñales et Aleix Espargaró (Team Ecstar Suzuki) étaient restés au Circuit des Amériques un peu plus longtemps que les autres pilotes afin de profiter d’une journée d’essais privés. Les deux Espagnols avaient disputé les trois premières courses de l’année sur le châssis 2015 de la GSX-RR et ont finalement trouvé un set-up satisfaisant sur la version 2016, si bien qu’ils disposeront désormais des deux options et passeront de l’une à l’autre suivant les circuits.

L’Aprilia Racing Team Gresini était lui aussi en progrès au Texas, où Stefan Bradl et Álvaro Bautista avaient tous les deux fini dans le Top 10.

Loris Baz (Avintia Racing) cherchera pour sa part à convertir l’excellent potentiel exposé avant la course à Austin en résultat, n’ayant jusqu’ici marqué qu’un seul point. Cal Crutchlow (LCR Honda) sera lui aussi en quête de points après avoir commencé la saison sur un trio de résultats blancs.

La catégorie MotoGP™ entre en piste vendredi matin à 9h55 pour sa première séance d’essais libres.

Tags:
MotoGP, 2016, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

motogp.com
Le Moto3™ débarque en Europe

il y a 2 années

Le Moto3™ débarque en Europe

motogp.com
Márquez présente sa bande dessinée

il y a 2 années

Márquez présente sa bande dessinée