Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le Grand Prix d'Espagne vu par Michelin

Le Grand Prix d'Espagne vu par Michelin

Michelin prend la direction de l'Espagne pour le premier Grand Prix européen.

La quatrième manche du Championnat du Monde MotoGP™ 2016, l’une des plus prisées et attendues de la saison, se déroulera à Jerez de la Frontera, en Espagne.

Michelin a déjà effectué plusieurs jours d’essais sur le circuit espagnol pour préparer son retour en MotoGP™ et arrivera à Jerez avec des pneumatiques développés spécifiquement pour ce tracé très varié. Grâce aux données recueillies en tests en novembre et décembre derniers, et aux précieuses informations glanées lors des trois premiers Grand Prix de la saison, Michelin sera en mesure de proposer des produits performants et offrant stabilité, longévité et sécurité. Les pneus avant seront disponibles en soft (marquage blanc), medium (sans marquage) et hard (marquage jaune).

Ce circuit long de 4,4 km n’est pas aussi sévère pour les pneumatiques que ceux visités en début de saison, mais il requiert tout de même des solutions différentes pour procurer les meilleures performances possibles aux machines. Ainsi, la structure des pneus arrière sera plus rigide, comme celle utilisée pour la première fois à Austin. Elle sera associée à une gomme plus soft développée spécialement pour le circuit de Jerez. Le pneu arrière Michelin Power Slick sera disponible en version soft avec un design symétrique, alors que la version medium sera asymétrique (plus dur côté droit pour tenir compte du plus grand nombre de virage à droite). Les pneus arrière seront identifiés par un marquage blanc pour le soft, et sans bande de couleur pour le medium. En cas de météo pluvieuse, Michelin proposera des pneus Power Rain avant et arrière en soft et hard.

Même si ce MotoGP est le premier d’une série de quatre organisés en Espagne cette année, il est le seul à s’appeler officiellement « Grand Prix d’Espagne ». Comme l’an passé, ce GP devrait encore attirer quelque 250 000 spectateurs sur trois jours. De par cette affluence et ce public de passionnés, cette course est considérée comme le véritable début de saison en MotoGP™. Situé en Andalousie, au cœur du vignoble produisant le Sherry, le circuit est varié avec des courbes rapides et lentes, de longues lignes droites et des freinages violents. Il a très souvent offert des batailles mémorables. Michelin y a triomphé avec les plus grands champions.

Michelin et ses partenaires prendront la piste vendredi pour deux séances d’essais libres de 45 minutes chacune, suivies par une troisième session le lendemain matin. Les qualifications se dérouleront samedi après-midi. Le départ du Grand Prix d’Espagne (27 tours) sera donné dimanche à 14h00.

Nicolas Goubert – Directeur adjoint, Directeur technique de Michelin Motorsport et Responsable du MotoGP :
"En termes de pneumatiques, Jerez n’est pas aussi exigeant que les circuits du début de saison, ou ceux à venir. Mais cette piste a ses propres caractéristiques dont il faut tenir compte pour développer les meilleures solutions. Les gommes spécifiques que nous utiliserons permettront au pneu de délivrer le meilleur sur un tour entier de ce circuit très varié. Nous avons mené différents tests à Jerez et c’est un tracé où Michelin a beaucoup gagné en MotoGP™ dans le passé. Pour la première fois de la saison, nous arriverons avec beaucoup d’informations. Ceci étant, c’est la première fois depuis sept ans que nous allons y rouler en course. Nous sommes toujours dans une phase d’apprentissage et nous le serons durant toute la saison."

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO RED BULL DE ESPAÑA

Suivre ce sujet ›

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›