Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#SpanishGP : Les déclarations des pilotes à Jerez

#SpanishGP : Les déclarations des pilotes à Jerez

Retrouvez les impressions des pilotes avant le coup d’envoi du Grand Prix Red Bull d’Espagne à Jerez.

La conférence de presse précédant l’ouverture de la quatrième manche du Championnat du Monde MotoGP™ 2016 a réuni Marc Márquez, le leader du classement général, Jorge Lorenzo, Maverick Viñales, Andrea Dovizioso, Scott Redding et Lin Jarvis, le directeur général de Yamaha Motor Racing, invité à commenter la décision de Lorenzo de quitter Yamaha pour rejoindre Ducati au terme de la saison 2016.

 

Bénéficiant de 21 points d’avance après avoir remporté les deux dernières courses, Márquez a rappelé que les trois premières courses avaient eu lieu sur des pistes très différentes de celles que l’on trouve en Europe et a affirmé : “C’est la première course en Europe, la première en Espagne mais nous allons essayer de continuer sur notre lancée. Les pistes européennes sont différentes des autres. Nous allons voir comment sera notre set-up sur cette piste mais jusqu’ici nous sommes satisfaits parce que nous progressons à chaque fois.”

“C’est une piste où Jorge (Lorenzo) est souvent très fort. C’est une piste plus fluide et donc plus favorable à Yamaha. Nous étions venus ici en novembre mais beaucoup de choses ont changé depuis et nous allons donc repartir de zéro. Il faudra aussi voir comment seront les pneus ici et je suis impatient de commencer les essais libres.”

Quant au passage de Lorenzo chez Ducati, Márquez a ajouté : “C’est quelque chose d’important et c’est bien pour le Championnat. Quand l’un des meilleurs pilotes change de marque, c’est toujours une grande opportunité et un grand changement. Nous verrons comment il s’en sortira mais ce sera très intéressant de le voir sur Ducati, pour les pilotes comme pour les fans.”

 

La décision a ensuite été commentée par le principal intéressé, Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP), qui partira chez Ducati après avoir passé neuf ans chez Yamaha : 

“Ça a été l’une des décisions les plus difficiles de ma vie. Mais tout ça est encore très loin. Nous avons quinze courses à disputer et je me dois de rester concentré sur le Championnat. Je vais me battre pour décrocher un quatrième titre. Je cours sous les couleurs de Yamaha et je me dois d’aller chercher ce titre.”

“L’idéal aurait été de prendre cette décision en milieu d’année mais qu’importe. Mon futur est désormais scellé. Je dois avoir l’esprit focalisé sur ce week-end pour décrocher le meilleur résultat possible.”

“Nous avions bien débuté au Qatar et puis il y a eu cette chute en Argentine. Heureusement j’ai pu me rattraper au Texas. Marc était trop difficile à aller chercher mais nous avons terminé deuxièmes, alors qu’un tas de pilotes sont partis au tapis. J’ai désormais 21 points de retard sur Marc et je vais tout faire pour les combler. Nous avons un très bon potentiel mais Marc continue de monter en puissance.”

Poussé à expliquer sa décision, le Majorquin a affirmé : “Je crois qu’il y a différentes raisons mais la plus importante a été ma motivation. Le challenge d’essayer de gagner avec une autre moto après avoir passé tant d’années dans le Championnat du Monde, en MotoGP™, et de donner le meilleur de moi-même tous les jours parce que je pense que je suis l’un des pilotes les plus professionnels. Je sentais que j’avais besoin d’un nouveau challenge pour garder cette motivation et continuer à travailler aussi dur que maintenant.”

 

Parmi les pilotes susceptibles de succéder à Lorenzo chez Yamaha, Viñales (Team Suzuki Ecstar) a déclaré : “Je me sens bien. C’est flatteur de savoir que Yamaha et Suzuki s’intéressent à vous. Ça montre que vous avez fait vos preuves et que vous êtes en mesure de piloter ces motos. Mais je dois rester concentré sur ce Grand Prix. Ce sera très important pour nous d’enregistrer les meilleurs résultats possible lors des prochaines courses. Le podium était possible à Austin. Il aurait fallu que je prenne un meilleur départ. Nous pourrons de nouveau nous battre pour le podium mais nous devons travailler encore plus le vendredi pour tirer le plein profit de la moto.”

“Si l’an passé on m’avait dit en fin de saison que nous ferions de tels progrès, je n’y aurais pas cru. Suzuki a travaillé très dur. Chaque week-end nous nous améliorons. Nous avons prouvé que nous pouvons désormais être là.”

 

Septième du classement général avec seulement 23 points alors qu’il était en lice pour le podium à chacune des trois premières courses de la saison, Dovizioso (Ducati) a eu la malchance d’être percuté par un autre pilote en Argentine comme au Texas.

“Au Qatar nous avions pris un excellent départ, avec un excellent résultat. À Austin nous avions eu l’opportunité d’avoir un autre excellent résultat mais ça n’a pas été possible,” a commenté l’Italien. “La situation au championnat n’est pas celle que nous espérions. Maintenant que nous sommes en Europe, les pistes vont être différentes mais nous arrivons ici avec un feeling positif.” 

Contraint à l’abandon lors de deux dernières courses, Dovizioso a souligné que sa confiance n’avait pas été atteinte : “Quand l’erreur ne vient pas de vous, ce n’est pas un problème. Le problème, ce sont les points que nous n’avons pas pu marquer mais le feeling avec la moto est bon et nous devons nous concentrer sur ce que nous avons à faire ici.” 

Commentant à son tour l’annonce concernant Lorenzo, Dovizioso a affirmé ne pas être préoccupé pour son avenir : “Nous avons fait un excellent travail avec Ducati ces quatre dernières années. Ducati a eu l’opportunité de faire venir un Champion du Monde et c’est très positif pour la marque. Tous les premiers pilotes sont maintenant presque fixés, il est donc temps de discuter de l’année à venir mais je suis tranquille, la vitesse est là, la moto est bonne, ma relation avec Ducati est très bonne et je vais donc me concentrer sur les résultats, qui sont ce qui compte le plus.”

 

Dans le Top 6 à Austin, Scott Redding (Octo Pramac Racing) était lui aussi invité à s’exprimer devant la presse et a commenté son bon début de saison : “Nous essayons d’avancer étape par étape. Au Qatar nous avions fait un bonne course mais la moto n’était pas prête. Au Texas j’ai réussi à tout assembler et ça a bien marché. Nous devons essayer de nous rapprocher des autres sur distance de course mais ce n’est pas facile.”

Au sujet de ce qui a changé depuis l’an dernier, le Britannique a ajouté : “Je sui plus détendu, je me fais plaisir sur la moto et c’est ce qui fait un bon pilote. Je suis confiant et enthousiaste.”

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO RED BULL DE ESPAÑA, Marc Marquez, Scott Redding, Andrea Dovizioso, Maverick Viñales, Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team, Movistar Yamaha MotoGP, OCTO Pramac Yakhnich, Ducati Team, Team SUZUKI ECSTAR

Suivre ce sujet ›

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›