Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lowes transforme l’essai à Jerez

Lowes transforme l’essai à Jerez

Deuxième des deux courses précédentes, le Britannique a remporté sa première victoire de la saison en partant de la pole en Espagne.

Arrivé au Grand Prix Red Bull d’Espagne avec respectivement un et deux points d’avance sur Álex Rins (Páginas Amarillas HP 40) et Johann Zarco (Ajo Motorsport), Sam Lowes (Federal Oil Gresini Moto2) a parfaitement réussi son week-end et a décroché sa première victoire de l’année, la deuxième de sa carrière en Moto2™ après celle qu’il avait remportée au Texas en 2015.

En tête de la grille pour la deuxième fois de la saison, le pilote anglais a été devancé par Jonas Folger (Dynavolt Intact GP) au départ de la course mais est très rapidement repassé en tête suite à une petite erreur de ce dernier. Le duel entre les deux s’est arrêté là puisque Lowes a ensuite progressivement creusé l’écart et a fini par s’imposer avec deux secondes et demie d’avance sur le pilote allemand, dont le coéquipier Sandro Cortese, lui aussi parti de la première ligne, a chuté en début de course alors qu’il était cinquième.

Rins a pour sa part pris la troisième place, à cinq secondes de Folger, avec une bonne avance sur Franco Morbidelli (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) et Johann Zarco (Ajo Motorsport). Qualifié en seizième position, le Français avait réussi à s’assurer la sixième place en passant Tom Lüthi (Garage Plus Interwetten) à quatre tours de l’arrivée et a hérité de la cinquième suite à la chute de Lorenzo Baldassarri (Forward Team) dans le dernier tour. 

En difficulté depuis le début du week-end, le Champion du Monde en titre limitait donc la casse et conservait la troisième place du classement général, avec seize points de retard sur Lowes et six sur Rins.

Une fois distancé par Zarco, Lüthi a été concurrencé par Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia) mais a pris le dessus sur le Japonais pour finir sixième tandis que Dominique Aegerter (CarXpert Interwetten), Luis Salom (SAG Team) et Xavier Siméon (QMMF Racing) complétaient le Top 10. 

Parmi les pilotes à abandonner, Xavi Vierge (Tech3 Racing) et Ratthapark Wilairot (Idemitsu Honda Team Asia) se sont percutés dès le premier tour dans le virage n°5 et ont dû être conduits au centre médical afin d’être examinés. Souffrant d'un traumatisme crânien, le Thaïlandais a ensuite été transféré à l'hôpital. 

Simone Corsi (Speed Up Racing) est quant à lui tombé dans le deuxième tour alors qu’il était troisième, dans le virage n°2, dans lequel Álex Márquez (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) a lui aussi chuté le tour suivant. Sont également partis à la faute Luca Marini (Forward Team), reparti pour finir 16e, Danny Kent (Leopard Racing), Axel Pons (AGR Team), Marcel Schrötter (AGR Team), à deux reprises, et Miguel Oliveira (Leopard Racing), qui était dans le Top 6 à cinq tours de l’arrivée.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto2, 2016, GRAN PREMIO RED BULL DE ESPAÑA, RAC, Jonas Folger, Alex Rins, Sam Lowes, Dynavolt Intact GP, Paginas Amarillas HP 40, Federal Oil Gresini Moto2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›