Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi triomphe en solitaire sur les terres de ses rivaux

Rossi triomphe en solitaire sur les terres de ses rivaux

L’Italien a remporté sa première victoire de l’année haut la main au Grand Prix Red Bull d’Espagne, devant Lorenzo et Márquez.

Après s’être offert sa première pole position de l’année, et quatrième seulement depuis 2010, samedi à Jerez de la Frontera, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a tenu ses promesses et a infligé une cinglante défaite aux pilotes locaux, son coéquipier Jorge Lorenzo et Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui ont respectivement compté jusqu’à quatre et huit secondes de retard sur l’Italien.

Malgré les tentatives de Lorenzo de s’emparer de la première place en début de course, Rossi a su contenir son coéquipier le temps de faire monter ses pneus en température et, après un excellent départ, a pu creuser l’écart de manière définitive dès le premier tiers de la course. 

Ayant lui-même distancé Márquez, qui avait perdu du temps derrière son coéquipier Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) en début d’épreuve, Lorenzo a tenté de hausser le rythme afin de rattraper Rossi mais a finalement jeté l’éponge en voyant l’Italien réagir pour préserver sa confortable avance.

Le nonuple Champion du Monde décrochait donc en solitaire sa première victoire de l’année, de quoi reprendre quelques points aux Espagnols et grimper au sommet du podium pour la première fois depuis août 2015.

Deuxième et sur le podium pour la 100e fois en MotoGP™, Lorenzo réalisait lui aussi une bonne opération en rattrapant une bonne partie de son retard sur Márquez. Seul pilote à avoir fini les quatre premières courses de la saison sur le podium, ce dernier conserve la tête du classement général avec dix-sept longueurs d’avance sur Lorenzo et vingt-quatre sur Rossi. Les trois rivaux se retrouvaient ensemble sur le podium pour la première fois depuis le GP de République Tchèque 2015.

Parti pour disputer la troisième place à son coéquipier, Pedrosa n’a lutté contre Márquez que pour quelques tours et avait déjà trois secondes de retard sur son compatriote à mi-distance. Le pilote du team Repsol Honda s’est plus tard retrouvé sous la menace d’Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) mais a finalement réussi à distancer ce dernier, qui prenait cependant la cinquième place pour la deuxième course d’affilée. 

Son coéquipier Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) a terminé sixième, devant Andrea Iannone (Ducati Team) vainqueur d’un duel pour la septième place face à Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) alors qu’il était parti onzième. Son coéquipier Andrea Dovizioso (Ducati Team), percuté par Iannone en Argentine puis par Pedrosa au Texas, a de nouveau été terriblement malchanceux et a abandonné pour la troisième fois de suite en raison d’un problème technique.

Sur Ducati GP14.2, Eugene Laverty (Aspar Team MotoGP) et Héctor Barberá (Avintia Racing) ont pris les neuvième et dixième places, finissant respectivement pour la deuxième et la quatrième fois dans le Top 10 depuis le début de la saison.

Poussé par un autre pilote et relégué en dernière position dans le premier tour, le Français Loris Baz (Avintia Racing) a persévéré pour aller chercher les précieux points de la treizième place, derrière les Britanniques Cal Crutchlow (LCR Honda) et Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3), et sera à domicile pour la prochaine épreuve, au Mans, du 6 au 8 mai, lors du Monster Energy Grand Prix de France.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO RED BULL DE ESPAÑA, RAC, Marc Marquez, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Repsol Honda Team, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›