Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Miller : "Ma cheville a tenu le choc"

Miller : 'Ma cheville a tenu le choc'

Jack Miller, qui revenait de convalescence, a fait une course propre à Jerez pour terminer dix-septième avant d’enchaîner avec le Test.

Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) faisait son retour en piste à Jerez, après avoir fait l’impasse sur le Grand Prix Red Bull des Amériques pour cause de blessure. Qualifié en dix-neuvième position sur la grille, le pilote du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a connu une course difficile mais sa cheville a tenu le choc. Objectif atteint pour l’Australien qui rallie finalement l’arrivée en dix-septième position.

"Le week-end a été difficile mais je suis content d’avoir rallié l’arrivée, vu ma blessure et les problèmes rencontrés à Austin, explique Miller. En course, je n’étais pas du tout à l’aise dans les épingles et c’était particulièrement le cas dans les premiers tours. Je n’étais pas du tout en confiance, je ne pouvais tenter aucun dépassement. Cette course était très exigeante physiquement mais j’ai tenu le choc, preuve que le travail réalisé ces derniers temps a porté ses fruits. J’étais mieux sur la deuxième partie du Grand Prix car j’ai pris la peine de ne pas trop taper dans mes pneus durant les premiers tours. J’ai peut-être été un peu trop conservateur, mais d’un autre côté il me fallait aller au bout de cette course pour engranger de l’expérience."

A l’instar de la course, Jack Miller s’est ensuite voulu très prudent le lendemain au cours du Test. L’Australien, qui a tout de même bouclé l’équivalent de soixante-cinq tours, a pu étudier les trois pneus avant amenés tout spécialement pour l’occasion par Michelin, tout en travaillant ses passages en épingle, endroit du circuit où il avait été en difficulté tout au long du week-end et ses sensations se sont un peu améliorées. Le pilote du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS enregistre le quatorzième temps de la journée, avec un tour en 1’40.681 qui le place à 1,3 seconde de Marc Márquez (Repsol Honda Team).

"On fait des progrès car je me suis trouvé plus à l’aise et plus rapide. Avec une cheville encore convalescente, il était important pour moi de ne pas chuter durant cette journée d’essais afin d’être en meilleure forme pour la prochaine course au Mans. Cet après-midi, il faisait un peu plus chaud, du coup j’ai eu un peu plus de mal. Nous devons désormais comprendre pourquoi je suis plus performant quand la piste est plus fraîche. Je suis aussi très content d’avoir pu travailler avec Michelin pour évaluer leurs derniers pneus avant, après avoir raté les tests de l’intersaison et la course du Texas. Ils m’aident à me sentir plus à l’aise en courbe."

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO RED BULL DE ESPAÑA, RAC, Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

Repsol Honda Team
Pedrosa : 'Une journée étrange'

il y a 1 année

Pedrosa : "Une journée étrange"