Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

P. Espargaró : “La course a été difficile”

P. Espargaró : “La course a été difficile”

Malgré des conditions compliquées, l’Espagnol a de nouveau fini dans le Top 10 à Jerez et demeure le premier pilote privé.

Parmi les pilotes qui sont parvenus à terminer chacune des quatre premières courses de la saison 2016, Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) a pris la huitième place au Grand Prix Red Bull d’Espagne, après avoir fini deux fois septième et une fois sixième lors des courses précédentes. S’il concédait la quatrième place du classement général à son compatriote Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), le pilote catalan conservait le statut de premier pilote indépendant, en étant à quatre point de Pedrosa et en en comptant trois de plus que Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar). L'ancien Champion du Monde Moto2™ était de retour en piste lundi pour un Test Officiel dont il a su profiter pour résoudre quelques-uns de ses problèmes.

Pol Espargaró : “Je suis content de repartir de Jerez en ayant de nouveau marqué pas mal de points mais la course a été difficile. La météo changeait d’une séance à l’autre et il faisait très chaud pour la course. Il fallait s’ajuster aux conditions mais j’ai pu gagner en rythme en milieu de course et aller vite à la fin. Je trouve que l’écart entre les pilotes satellites et les pilotes officiels est encore considérable. Nous les avons vus partir devant et nous n’avons pu qu’essayer de finir la course. Les pneus ont été une limitation et c’est dommage parce que nous ne pouvions pas tirer le meilleur de la machine. Cela dit, nous sommes encore dans une phase de développement avec les pneus et la situation est donc vouée à s’améliorer. Nous avons pu finir en huitième position mais nous devons être un peu plus performants afin de nous battre un peu plus haut en début de course. Iannone avait plus de motricité que moi en sorties de virage et je n’ai pas voulu prendre trop de risques.”

“Le test a été assez surprenant parce que nous avons essayé beaucoup d’ajustements et qu’ils ont tous apporté quelque chose de positif. Les solutions que nous avons essayées m’ont beaucoup aidé, surtout sur une piste comme celle-ci, qui n’a pas beaucoup de grip. J’ai aussi essayé les pneus avant de Michelin et j’en suis satisfait. En ce qui concerne mon allocation de pneus du week-end, nous avons dû principalement rouler sur gomme dure parce qu’il ne me restait pas beaucoup de pneus soft, qui avait été mon choix pour la course. J’ai cependant réussi à faire plus de 30 tours sans le moindre problème sur pneu tendre et pour le moment c’est la gomme que je préfère. La bonne nouvelle est qu’avec les réglages et les nouveaux pneus, nous avons pu progresser sur les soucis de blocage que nous avions à l’avant. Les pneus que Michelin avait amenés semblent bons et nous les testerons à nouveau après le GP de Catalogne.”

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO RED BULL DE ESPAÑA, RAC, Pol Espargaro, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

Repsol Honda Team
Pedrosa : 'Une journée étrange'

il y a 7 mois

Pedrosa : "Une journée étrange"