Achat de billets
Achat VidéoPass

Crutchlow marque ses premiers points de l’année à Jerez

Crutchlow marque ses premiers points de l’année à Jerez

Le Britannique a pris la onzième place au Grand Prix Red Bull d’Espagne.

Cal Crutchlow (LCR Honda) a enfin ouvert son compteur de points pour la saison MotoGP™ 2016 en finissant la quatrième manche du Championnat du Monde en onzième position. Le Britannique était de retour au travail lundi matin, dès le lendemain de la course, pour un Test Officiel d’une journée et avait un programme plutôt chargé.

Crutchlow devait tester toute une variété de nouveaux composants avec pour objectif d'accroître son ressenti au guidon de sa Honda RC213V et d’ainsi pouvoir transmettre des informations utiles au constructeur japonais. Le natif de Coventry aura notamment eu l'occasion d'évoluer avec une nouvelle mise à jour du contrôle de traction et un nouvel ensemble de carénages dotés d’ailerons fournis par Honda. Il aura également pu tester un nouveau type de gomme sur les pneumatiques avant que Michelin avait mis à la disposition des pilotes.

Grâce à un soleil généreux et une météo radieuse qui auront perduré toute la journée, Cal Crutchlow aura couvert un total de 82 tours sur la piste ibérique pour signer son meilleur chrono en 1’39.812 avec l'option pneumatique la plus dure à l'arrière.

Cal Crutchlow : “Ce week-end aura globalement été laborieux et je dois avouer que je suis soulagé d'avoir fini la course. Nous pensons que nous avons connu un problème de pneumatiques car lors du warm-up, j’avais été en mesure d'enchaîner un bon nombre de tours rapides avec des pneus qui avaient déjà couvert la distance du Grand Prix. J'avais le sentiment de devoir piloter avec plus de souplesse pendant la course mais cela n'a visiblement pas suffi. Les dix derniers tours se sont avérés très difficiles. Nous ne sommes pas totalement certains que ce soit cela mais nous savons pertinemment que nous avions énormément de vibrations. Je devais passer le sixième rapport dans les bouts droits où j'utilise habituellement la cinquième vitesse pour tenter de stopper le phénomène ou au moins l'atténuer.” 

“Il n'y a pas d'excuses à trouver et nous avons ce que nous méritons. Je n’ai obtenu que la onzième position mais j'ai au moins fini la course. Ce n'est pas pour autant que j'en tire une quelconque satisfaction, bien au contraire. Pour être tout à fait honnête, avant la course je pensais pouvoir être en mesure de me battre avec Dani Pedrosa. Il ne fait aucun doute dans mon esprit que j'aurais dû batailler pour les places d'honneur mais pour diverses causes le rythme de la Honda a régressé à dix tours de l'arrivée. Honda travaille d'arrache-pied depuis le début de la saison et nous pourrons au moins leur fournir des informations accumulées sur toute la distance d'une course en espérant qu'elles puissent leur être utiles et bénéfiques.” 

“Lundi nous devions tester de nombreuses pièces fournies par Honda et nous avons également roulé avec une mise au point vraiment similaire à celle de Marc Márquez, mais je dois avouer que mon ressenti est meilleur avec nos propres réglages. Il a un style de pilotage vraiment particulier. L'essai d'ailerons faisait également partie du planning de travail établi pour la matinée. C'est relativement délicat de percevoir les bénéfices qu'ils procurent sur un tracé comme Jerez, mais nous pensons tout de même qu'il y a du mieux au niveau du wheeling, ce qui est une bonne chose en soi, et leur efficacité pourrait nous apporter une aide supplémentaire sur des circuits présentant des caractéristiques différentes. Ils sont relativement petits, ce qui est plutôt un bon signe pour les autres pilotes car ils ne génèrent pas de turbulences comme certaines autres machines de la catégorie.” 

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO RED BULL DE ESPAÑA, RAC, Cal Crutchlow, LCR Honda

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

Estrella Galicia 0'0 Marc VDS Racing
Miller : 'Ma cheville a tenu le choc'

il y a 7 mois

Miller : "Ma cheville a tenu le choc"

Repsol Honda Team
Pedrosa : 'Une journée étrange'

il y a 7 mois

Pedrosa : "Une journée étrange"