Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lowes en position de force sur les terres de Zarco

Lowes en position de force sur les terres de Zarco

Le Britannique arrive au Mans avec respectivement dix et seize points d’avance sur Álex Rins et Johann Zarco.

En remportant sa première victoire de l’année à Jerez, Sam Lowes (Federal Oil Gresini Moto2) s’est assuré quelques précieux points d’avance sur Álex Rins (Páginas Amarillas HP 40) et Johann Zarco (Ajo Motorsport), qui feront tout leur possible pour battre le Britannique au Monster Energy Grand Prix de France. 

Arrivé en Moto2™ en 2014, Lowes s’était classé dans le Top 10 au Mans dès sa première année et avait pris la quatrième place en 2015, suite à un départ en seconde position. La pole position avait été conquise par Rins, qui avait néanmoins chuté en course et fini dix-septième. Avant ça, l’Espagnol avait toujours fini sur le podium au Mans en Moto3™, avec une troisième place en 2012 puis deux secondes places en 2013 et 2014.

Zarco avait de son côté pris la troisième place en 2015, derrière Tom Lüthi et Tito Rabat, afin de monter sur le podium du GP de France pour la toute première fois de sa carrière. 

Le Champion du Monde en titre était déjà en tête du classement général à son arrivée au Mans et se retrouve dans une situation bien différente cette saison, avec seize points de retard sur Lowes mais aussi après une course compliquée à Jerez, où il a limité la casse en finissant cinquième mais était loin d’être suffisamment rapide pour espérer monter sur le podium. Le Français aura cependant tiré les enseignements de cette épreuve avant de prendre la direction du Circuit Bugatti et ne pourra être qu’extrêmement motivé devant la possibilité de devenir le sixième Français à s’imposer au Mans après Jean Aureal (125cc, 1969), Guy Bertin (125cc, 1979), Patrick Fernandez (350cc, 1979), Mike di Meglio (125cc, 2008) et Louis Rossi (Moto3™, 2012).

Les trois pilotes en tête du classement général ne seront cependant par forcément les favoris à la victoire au Mans. Quatrième à seulement trois points de Zarco, Tom Lüthi (Garage Plus Interwetten) est effectivement un spécialiste du Mans et s’y est imposé quatre fois, une première fois en partant de la pole en 2005, en 125cc, l’année suivante dans la même catégorie puis en Moto2™ en 2012 et 2015. Simone Corsi (Speed Up Racing) et Dominique Aegerter (CarXpert Interwetten) sont aussi récemment montés sur le podium français et auraient bien besoin d’un tel résultat pour décoller des douzième et sixième places au classement général. 

Parmi les pilotes à être monté sur le podium au moins une fois cette saison, Jonas Folger (Dynavolt Intact GP) devrait lui aussi avoir son mot à dire dans la bataille pour les avant-postes.

Isaac Viñales et Xavier Vierge n’ont respectivement marqué que trois et deux points depuis le début de la saison mais auront à coeur de se rapprocher du Top 10 au Mans, où les supporters de Tech3 seront nombreux.

Le Belge Xavier Siméon (QMMF Racing), sur Speed Up, bénéficiera lui aussi du soutien d’une bonne partie du public tandis que Lucas Mahias, qui devait courir en wildcard avec la TransFIORmers de Christian Boudinot, est incertain après s’être fait trois petites fractures aux vertèbres D4, D5 et D6 à Imola, où il était engagé en WorldSBK mais a dû renoncer aux courses.

Les essais libres de la catégorie Moto2™ commencent vendredi 6 mai à 10h55.

Tags:
Moto2, 2016, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›