Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Baz : « Ce n’est pas une réelle satisfaction »

Baz : « Ce n’est pas une réelle satisfaction »

Douzième au Mans, où il égalait son meilleur résultat en MotoGP™, Loris Baz a admis avoir eu de la chance et encore beaucoup à faire.

Loris Baz aura beaucoup souffert durant l’édition 2016 du Grand Prix de France. Ne parvenant pas à trouver les bons réglages pour sa Ducati GP14.2, le Français s'est élancé depuis la dernière position sur la grille dimanche au Mans. 

Auteur d'un début de course prudent, le tricolore a su rester sur ses roues pour rallier l'arrivée en douzième position. Malgré un week-end difficile, il marquait donc de précieux points au classement provisoire mais n’oubliait pas pour autant les problèmes qu’il devra solutionner lors de la prochaine épreuve, au Mugello, un circuit qui devrait bien mieux convenir à sa machine.

Loris Baz : « Je ne suis vraiment pas satisfait de ce week-end. Je ne crois pas me souvenir d'avoir autant souffert durant une course. J'avais simplement envie que la course se termine. J'ai eu la chance qu'il y ait eu plusieurs chutes, ce qui m'a permis de marquer de nouveaux points. »

« Malgré tout, ce n'est pas une réelle satisfaction. Nous n'avons trouvé  aucune solution à nos problèmes ce week-end. Ce pneu avant devrait être proposé à plusieurs reprises cette saison. C'est un pneu que je n'apprécie pas depuis le test à Phillip Island. »

« Pour le Mugello, je n'ai encore aucune idée de l'allocation qui sera proposée. Peu importe, je ne pense pas que ça puisse être pire qu'au Mans. Nous devons continuer à travailler dur et à trouver des solutions. Nous reviendrons dans une configuration similaire à celle de Jerez et nous verrons. »

« Bien sûr, je suis d'autant plus déçu que ça se soit mal passé au Mans. Il y avait beaucoup de monde. C'est très frustrant de disputer une course dans ces conditions. L'an dernier, j'avais réalisé un bon Grand Prix et j'aurais souhaité confirmer ce week-end. »

Tags:
MotoGP, 2016, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, RAC, Loris Baz, Avintia Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›