Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Suspense entier avant l’arrivée du Moto2™ au Mugello

Suspense entier avant l’arrivée du Moto2™ au Mugello

Álex Rins a pris la main en Moto2™, mais la lutte est loin d’être gagnée pour l’Espagnol avec un avantage de cinq points sur Sam Lowes.

Les pilotes, qui font figure de favoris en Moto2™, ont connu diverses fortunes durant Grand Prix de France. Alors que Jonas Folger (Dynavolt Intact GP), future recrue du team Monster Yamaha Tech3, partait à la faute à plusieurs reprises, Álex Rins (Paginas Amarillas HP40) s’adjugeait au contraire la victoire.  

Ce succès a d’ailleurs permis à l’Espagnol de s’installer en tête du Championnat, cinq points devant Sam Lowes (Federail Oil Gresini Moto2). En difficulté tout au long du week-end, le Britannique n’a pas été en mesure de faire mieux que sixième. La prochaine épreuve se tient au Mugello. Aucun d’eux n’a triomphé sur ce circuit par le passé. Le pilote anglais, qui avait terminé quatrième l’an dernier après être parti de la pole, possède un très léger avantage sur son concurrent, mais la bataille reste ouverte pour le titre.

Johann Zarco (Ajo Motorsport), qui s’est fait piéger lors de son épreuve nationale au Mans, entend quant à lui se rattraper au Grand Prix d’Italie, épreuve où il s’était classé deuxième en 2015. Le Français a besoin d’un bon résultat pour pouvoir combler les trente-et-un points qui le séparent de son ex-dauphin.

Tom Lüthi (Garage Plus Interwetten), qui a connu une deuxième moitié de course plus difficile au Mans, reste sur une troisième place. Beaucoup attendait plus du Suisse, pourtant revenu au troisième rang du général suite aux ennuis de Johann Zarco. Le pilote du team Garage Plus Interwetten, qui accuse dix-huit points de retard sur Álex Rins, espère réduire davantage l’écart au Mugello, piste où il avait été contraint à l’abandon ces deux dernières années.

Simone Corsi (Speed Up Racing), qui n’avait inscrit aucun podium la saison passée, en compte déjà deux depuis son arrivée chez Speed Up. L’Italien a terminé deuxième du Monster Energy Grand Prix de France et espère en faire autant à domicile. Le pilote Speed Up Racing a terminé quatre fois dans le Top dix au Mugello ces six dernières années.

Mattia Pasini (Italtrans Racing Team), qui a connu un retour difficile en Moto2™, aimerait quant à lui revenir au niveau qu’il avait du temps de la 125cc et de la 250cc. Le circuit du Mugello est une des pistes préférées du pilote italien. Ce dernier y a livré un magnifique duel en 2009 face à Marco Simoncelli pour aller s’imposer d’un souffle sur piste mouillée.

Les essais libres du Grand Prix TIM d’Italie débuteront vendredi 20 mai à 10h55, pour la catégorie Moto2™.

Tags:
Moto2, 2016, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›