Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Binder défie les Italiens sur leurs terres

Binder défie les Italiens sur leurs terres

Brad Binder, auteur de deux succès consécutifs, continue d’accroître son avance mais les Italiens entendent bien mettre fin à sa domination.

Le course fut très disputée au Mans dans la catégorie Moto3™, avec quatre pilotes au-dessus du lot. Mais la victoire est finalement revenue à Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), qui avait inscrit son tout premier succès deux semaines plus tôt lors du Grand Prix Red Bull d’Espagne. Le Sud-Africain possède désormais une avance de vingt-quatre points sur Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0) mais pas question de se relâcher pour autant, surtout à l’approche d’un Grand Prix d’Italie qui est souvent le théâtre de nombreuses bagarres.

Depuis l’introduction de la catégorie Moto3™, l’écart entre les deux premiers a d’ailleurs toujours été inférieur à un dixième, donnée que Jorge Navarro aura bien à l’esprit. L’Espagnol, toujours en quête de son premier succès, entend bien réduire l’écart sur le leader Brad Binder.

Mais ces derniers devront se méfier de Romano Fenati (SKY Racing Team VR46). L’Italien, actuellement troisième du général, a en effet toujours signé de beaux résultats sur ses terres. Le pilote du team SKY Racing VR46 y a décroché trois podiums dont une victoire en 2014 et s’est montré assez régulier depuis le début de saison, exception faite du Grand Prix Red Bull d’Argentine.

Romano Fenati n’est pas seul transalpin qui aura à cœur de briller devant son public. Nicolò Bulega (SKY Racing Team VR46) n’est pas en reste lui non plus. L’ex-Champion CEV, qui avait goûté aux joies de son tout premier podium à Jerez, s’est fait un joli highside durant les qualifications du Monster Energy Grand Prix de France. Quelque peu froissé, l’Italien a tout de même réalisé une belle course pour venir se classer cinquième. Mais aucun doute il sera totalement remis en vue de son épreuve nationale. Nicolò Bulega, qui accuse un retard de vingt points sur son coéquipier, connaît bien le tracé du Mugello pour y avoir couru dans le cadre du Championnat d’Italie.

Autre pilote à surveiller, Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold). L’Italien, vainqueur de la manche inaugurale au Qatar, n’est depuis pas parvenu à intégrer le Top cinq. Rapide, le pilote du team Ongetta-Rivacold est néanmoins souvent parti au tapis lors des cinq premières épreuves.

Francesco Bagnaia (Aspar Mahindra Team Moto3), premier pilote Mahindra au Championnat, pourrait également créer la surprise. Même si la Mahindra souffre un peu dans les lignes droites, la MGP30 a terminé trois fois d'affilée à la quatrième place au Mugello, avec Miguel Oliveira (2013 - 2014) et Francesco Bagnaia (2015).

Les essais libres du Grand Prix TIM d’Italie débuteront vendredi 20 mai à 9h.

Tags:
Moto3, 2016, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›