Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#ItalianGP : La conférence de presse

#ItalianGP : La conférence de presse

Retour sur l’essentiel de la conférence de presse qui a eu lieu jeudi au Mugello avant l’ouverture du Grand Prix TIM d’Italie.

Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP), son coéquipier Valentino Rossi, Marc Márquez et Dani Pedrosa du Repsol Honda Team, Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), Andrea Iannone (Ducati Team) et Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich) étaient les sept pilotes conviés à la conférence de presse précédant l’ouverture du Grand Prix TIM d’Italie jeudi au Mugello.

Suite à une semaine marquée par de nombreuses annonces dont la confirmation qu’Andrea Dovizioso resterait chez Ducati jusqu’en 2018, Lorenzo, le leader du classement général et futur coéquipier de l’Italien, a été le premier à prendre la parole : « Le Mugello est une piste où l’on peut trouver ses limites et comprendre ses points forts. C’est ma piste préférée, pour les résultats que j’ai eus ici mais aussi pour le tracé, ses chicanes et ses virages. C’est un circuit qui me va très bien. » 

« Il y a eu beaucoup de mouvements ces derniers jours. Je pense qu’avoir Dovizioso comme coéquipier sera bien pour moi, c’est un pilote intelligent. Iannone aurait aussi été un bon coéquipier mais Ducati devait prendre une décision. Mais je penserai à tout ça plus tard. Pour l’instant je suis chez Yamaha et nous avons encore un long parcours devant nous. »

 

Après avoir concédé la tête du classement général en ayant chuté en France, Márquez voudra cette fois-ci s’assurer de finir la course et a commenté : « Un gros week-end nous attend. Nous avons beaucoup souffert au Mans. L’an passé au Mugello, nous avions également eu quelques difficultés, mais ça s’était un peu mieux passé en course. Nous allons tout faire pour figurer aux avant-postes. Nous verrons comment les pneus se comportent sur cette piste. Après mon erreur du Mans, je veux vraiment décrocher un bon résultat. »

« Dani a déjà prolongé son contrat, ce qui n’est pas encore mon cas mais j’espère que ça ne tardera pas. On devrait conserver la même équipe et je pense que c’est important. Nous devons continuer de travailler de la même façon. Notre moto va de mieux en mieux mais nous devons nous hisser au même niveau que les autres. »

 

Troisième du classement général à seulement douze points de son coéquipier, Rossi tentera de renouer avec la victoire au Mugello, où le GP d’Italie a été remporté par un Espagnol ces six dernières années : « C’est toujours un week-end spécial ici au Mugello. C’est en plus une piste fantastique, l’une des meilleures. Nous devrons essayer d’être compétitifs parce que ces dernières années je n’ai jamais été suffisamment rapides pour me battre pour la victoire. Cette fois-ci nous allons essayer d’être rapides dès le vendredi et nous espérons que la météo évolue positivement.

Quand à son prochain coéquipier, Rossi a ajouté : « Ce sera dur, Maverick est un bon pilote, il est jeune et il a beaucoup de potentiel. » 

 

Récemment confirmé chez Repsol Honda pour deux ans de plus, Pedrosa a pour sa part affirmé : « Beaucoup de choses se sont dites durant les deux dernières courses mais maintenant tout est clair. Je suis content de rester chez Honda. Je cours pour eux depuis si longtemps. Ce choix donne une certaine stabilité. Le futur s’annonce bien car notre équipe est forte. Nous sommes toujours à la recherche des meilleures technologies. Malheureusement nous sommes un peu en retrait en ce moment, mais nous allons essayer de rectifier le tir en deuxième partie de saison, pour être forts lors des deux prochaines années. »

« Je vais prendre mon 250e départ ce week-end. J’aurais pu attendre ce cap un peu avant, si je n’avais pas raté quelques courses. C’est un chiffre assez énorme, je suis quelque peu surpris moi aussi. C’est bien, mais d’un autre côté ça me rappelle que le temps passe. Je suis content d’en être arrivé là. »

 

Annoncé chez Movistar Yamaha MotoGP pour 2017 et 2018 jeudi matin, Viñales quittera donc Suzuki à l’issue de sa seconde saison en MotoGP afin de faire équipe avec Rossi : « Il y avait beaucoup d’excitation après mon premier podium en MotoGP, d’autant plus que ça faisait longtemps que Suzuki n’avait pas été sur le podium. Au final j’ai décidé de partir et de rejoindre Yamaha et c’est une étape très importante dans ma carrière parce que j’ai beaucoup grandi. Je suis très reconnaissant envers Suzuki parce qu’ils m’ont fait confiance et ont essayé de me fournir une moto qui soit la meilleure possible. Ils ont fait un excellent travail. »

« La décision était difficile à prendre et j’ai dû penser aux avantages et aux inconvénients mais je me suis rapidement décidé après le Mans. Nous avons atteint notre objectif pour cette saison, maintenant nous allons pouvoir être sereins et nous donner à 100% pour le reste de la saison. »

 

D’ores et déjà confirmé à la place de Viñales chez Suzuki pour les deux prochaines années, Iannone courra au Mugello en tant que pilote Ducati pour la dernière fois ce week-end et a expliqué : « Gros changement pour les saisons 2017 et 2018, puisque je rejoins Suzuki. Je suis très content. C’est important pour moi d’être le pilote n°1 et Suzuki m’a présenté un bon projet. Ce n’est pas évident de quitter Ducati après ces quatre années passées ensemble. J’y ai vécu de bons moments, j’y ai décroché mon premier podium. Ducati a cru en moi dès 2013 et je voudrais les remercier pour tout. Mon futur sera différent mais je suis très excité par cette nouvelle aventure. »

« Ducati a fait son choix. J’avais la possibilité de rester mais certaines parties du contrat ne me convenaient pas totalement. Il était impossible de les changer. Suzuki de son côté m’a fait une proposition qui m’a séduit, alors j’ai décidé de signer. Mais pour le moment, je dois rester concentré à 100% sur ma saison car nous avons encore pas mal de courses devant nous. Il est important de se quitter sur de bons résultats. Je pense que nous en avons le potentiel. Je veux continuer d’attaquer. »

 

Après s’être classé septième au Mans, où il courait pour la première fois de la saison après avoir été privé de piste durant plusieurs semaines en raison de ses blessures à la main droite, Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich) sera parmi les favoris du public au Mugello et a déclaré : « Je suis très heureux d’être de retour. Au Mans j’étais aussi assez content après les qualifications parce que nous avions fait un bon travail alors que je n’étais plus monté sur la moto depuis la première journée au Qatar. J’ai ensuite simplement réussi à rester sur mes roues alors qui beaucoup de pilotes sont tombés. Sans ça j’aurais du finir douzième. »

« Beaucoup de pilotes et gens du paddock m’ont dit que je leur avais manqué et ils m’ont manqué aussi, tous les pilotes, les gens du paddock, les mécaniciens… mêmes les journalistes ! J’ai encore deux plaques et vingt vis dans la main, ça me fait une véritable station météo alors je peux vous donner les prévisions ! »

Les essais libres de la catégorie MotoGP™ commencent vendredi matin à 9h55.

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, Valentino Rossi, Danilo Petrucci, Marc Marquez, Maverick Viñales, Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa, Andrea Iannone, OCTO Pramac Yakhnich, Team SUZUKI ECSTAR, Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›