Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi : « Nous sommes tous très proches »

Rossi : « Nous sommes tous très proches »

Valentino Rossi repart avec le sixième chrono de la première journée d’essais au Mugello, après avoir fait l’impasse sur la première séance.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui n’a plus triomphé au Mugello depuis 2008, espère endiguer la série de succès espagnols. Mais alors qu’il souhaitait se mettre au travail dès la première séance, l’Italien n’a finalement effectué que quelques tours de reconnaissance sur une piste détrempée, préférant se concentrer sur ses simulations de départ. L’Italien, qui avait rencontré des soucis avec son embrayage un peu plus tôt dans la saison, n’est entré en action qu’en début d’après-midi, mais ses chronos ne lui ont pas donné entière satisfaction. Le nonuple Champion du Monde se voit créditer du sixième temps, à un peu plus de six dixièmes d’Andrea Iannone (Ducati Team). Si l’écart est assez conséquent vis-à-vis de son compatriote, tous les autres en revanche se tiennent dans un mouchoir de poche. Valentino Rossi veut absolument trouver quelques dixièmes supplémentaires dans le dernier secteur pour gagner des positions en qualifications.

Valentino Rossi : « Ça a toujours été difficile ici. Le circuit du Mugello est un des meilleurs tracés, mais il est aussi très exigeant et très rapide. C’est difficile de trouver les bons réglages sur cette piste. Malheureusement, nous avons perdu du temps ce matin à cause du mauvais temps. Nous ne sommes pas encore au point concernant l’équilibre de la moto, mais ça n’est pas si mal pour une première séance. Nous sommes tous très proches les uns des autres, donc nous devons absolument progresser et tout particulièrement dans le dernier secteur car je ne suis pas suffisamment rapide dans cette portion. Ce matin, comme nous ne voulions pas perdre trop de temps, j’ai fait quelques essais de départ. Cette année, nous avions eu quelques soucis avec l’embrayage au moment du départ, donc nous voulions tester différentes choses. Et ce test s’est avéré important. »

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, FP2, Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›