Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Binder s’échappe au Championnat en gagnant au Mugello

Binder s’échappe au Championnat en gagnant au Mugello

Le Sud-Africain s’est imposé pour la troisième course d’affilée après les abandons de ses deux rivaux, Jorge Navarro et Romano Fenati.

Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) a consolidé son emprise sur le Championnat du Monde Moto3™ en s’offrant une troisième victoire consécutive au Grand Prix TIM d’Italie, dont il repartira avec respectivement 49 et 60 points d’avance sur Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0) et Romano Fenati (SKY Racing Team VR46). 

Qualifié en pole position, ce dernier a été l’un des protagonistes d’une course extrêmement serrée, dans laquelle aucun pilote n’a pu s’échapper du peloton. L’Italien a cependant été contraint à l’abandon suite à ce que sa chaîne ait cassé à mi-distance, un incident le privant d’une chance de briller à domicile et d’éventuellement reprendre quelques points à Binder et Navarro.

L’Espagnol, qui était lui aussi présent aux avant-postes, a chuté peu après l’abandon de Fenati, après un contact musclé avec Juanfran Guevara (RBA Racing Team), laissant à Binder une excellente opportunité de creuser l’écart au classement général. 

Plus expérimenté que ses autres concurrents, le Sud-Africain est passé en tête dans l’avant-dernier tour pour mener dans le dernier et s’imposer avec quelques millièmes de seconde d’avance sur le rookie italien Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing Team Moto3), qui marquait ses premiers points en Grand Prix avec une brillante seconde place à domicile, et Francesco Bagnaia (Aspar Mahindra Team Moto3), troisième pour la troisième fois en six courses cette année.

Vingt-deuxième sur la grille après une chute dans laquelle sa moto avait été détruite en qualifications, Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold) s’est parfaitement rattrapé en course pour décrocher une importante quatrième place, avec deux millièmes de seconde d’avance sur Fabio Quartararo (Leopard Racing). 

Dix-huitième en qualifications, le Français avait lui aussi réussi à se faire une place aux avant-postes et a mené durant plusieurs tours, en étant cependant systématiquement rattrapé au bout le très longue ligne droite du circuit toscan. Passé une dernière fois en tête un tour trop tôt, Quartararo a fait tout son possible pour revenir sur Binder mais a été battu à l’aspiration par les trois Italiens sur la dernière ligne droite. Sa cinquième place est néanmoins son meilleur résultat depuis le début de la saison et fait suite à sa sixième place en France.

Derrière lui, Hiroki Ono (Honda Team Asia), Joan Mir (Leopard Racing), Nicolò Bulega (SKY Racing Team VR46), Guevara, et Andrea Migno (SKY Racing Team VR46) complétaient le Top 10.

Jules Danilo (Ongetta-Rivacold) s’est emparé des points de la onzième place en battant sur le fil l’Italien Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3) tandis qu’Alexis Masbou (Peugeot MC SaxoPrint) a été contraint à l’abandon. Présents dans le Top 10 en fin d’épreuve, Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) et Khairul Idham Pawi (Honda Team Asia) ont chuté dans deux incidents séparés dans le dernier tour.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto3, 2016, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, RAC, Brad Binder, Red Bull KTM Ajo

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›