Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Nouveau triomphe de Lorenzo et abandon de Rossi au Mugello

Nouveau triomphe de Lorenzo et abandon de Rossi au Mugello

Lorenzo conforte son statut de leader du classement général avec une troisième victoire en six courses depuis le début de la saison.

Vainqueur au Mugello à quatre reprises de 2011 à 2015, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) a de nouveau produit une performance exceptionnelle sur le circuit toscan pour signer sa troisième victoire de la saison 2016 et prendre quelques points d’avance en plus au classement général.

Cinquième sur la grille, le Majorquin a comme d’habitude prouvé qu’il maîtrisait parfaitement sa technique de départ et s’est propulsé en première position pour arriver à San Donato devant son coéquipier Valentino Rossi, parti de la pole position.

Déterminé à s’imposer sur un circuit où sa dernière victoire remonte à 2008, l’Italien n’a pas eu trop de mal à suivre le rythme imposé par Lorenzo mais a été repris par ce dernier à chaque tentative de dépassement et a fini sa course sur un crève-coeur lorsque son moteur a lâché dans le huitième tour, alors que Lorenzo avait lui-même subi une avarie similaire le matin, lors du warm-up. 

Suite à l’abandon du favori du public local, Lorenzo a trouvé un autre adversaire à sa hauteur en la personne de Marc Márquez. Lui aussi parti de la deuxième ligne, le pilote du team Repsol Honda s’était contenté de suivre le duel entre les deux pilotes Yamaha et est ensuite revenu sur Lorenzo en fin de course. Après plusieurs tentatives manquées, Márquez est passé en tête à plusieurs reprises dans le dernier tour, dans le premier comme dans le dernier virage, mais a été passé par Lorenzo sur les derniers mètres de la course. Une juste victoire pour le Majorquin, qui a fini chacun des vingt-trois tours de l’épreuve en première position.

Très mal parti de la première ligne, Andrea Iannone (Ducati Team) s’était retrouvé aux alentours de la huitième position sur le premier tour et est petit à petit revenu sur son coéquipier Andrea Dovizioso (Ducati Team) pour s’emparer de la troisième place puis la défendre face à Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), quatrième à l’arrivée devant Dovizioso, auteur d’une coûteuse erreur.

À l’instar de Iannone, Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) a complètement manqué son départ et était hors du Top 10 à la fin du premier tour. Grâce à son bon rythme de course, l’Espagnol a pu finir en sixième position, avec plusieurs secondes d’avance sur Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3), Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich), Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) et Michele Pirro (wildcard avec Ducati).

Complétaient le classement à l’arrivée Cal Crutchlow (LCR Honda), Héctor Barberá (Avintia Racing), Eugene Laverty (Aspar Team MotoGP), Stefan Bradl (Aprilia Racing Team Gresini), Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3), quinzième après avoir chuté, et Yonny Hernández (Aspar MotoGP Team), pénalisé d’un ride through pour départ anticipé. 

Scott Redding (Octo Pramac Yakhnich) a été contraint à finir sa course aux stands en raison d’un souci technique tandis que Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), Álvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini) et Loris Baz (Avintia Racing) avaient été les protagonistes d’une chute collective dans le tout premier virage. Conduit au centre médical après sa chute, Baz s'est fracturé trois métatarsiens du pied droit.

Après avoir gagné au Mans puis au Mugello, Lorenzo arrivera à Barcelona-Catalunya pour la prochaine épreuve avec dix points d’avance sur Márquez et trente-sept sur Rossi. 

Cliquez ici pour accéder aux résultats

Tags:
MotoGP, 2016, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, RAC, Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›