Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Quartararo manque le podium d’un rien en Italie

Quartararo manque le podium d’un rien en Italie

Le Français a été battu à quelques mètres de la ligne d’arrivée au Mugello.

Seulement dix-huitième sur la grille de départ après avoir préféré rouler seul en qualifications, Fabio Quartararo (Leopard Racing) a réalisé une superbe course au Grand Prix TIM d’Italie, qui aurait dû le conduire à monter sur le podium pour la première fois de la saison. 

Dans un peloton dont personne n’a pu s’échapper, le Français s’est hissé aux avant-postes pour mener durant plusieurs tours en seconde partie d’épreuve et était encore en tête à trois tours de l’arrivée. Repris par Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) juste avant le dernier tour, le double Champion du FIM CEV Repsol Moto3 a fait tout son possible pour revenir sur le Sud-Africain mais a été devancé par Francesco Bagnaia (Aspar Mahindra Moto3 Team). Perdant l’aspiration sur ce dernier à la sortie du dernier virage, Quartararo a été battu par deux autres Italiens, Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing Moto3) et Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold), juste avant de passer la ligne d’arrivée et a donc fini cinquième, à 0.077s du vainqueur.

« Je suis vraiment déçu parce que j’aurais pu faire un podium, » a déclaré Quartararo, qui signait tout de même son meilleur résultat depuis le début de la saison. « Je suis quand même content parce que la moto était très bonne aujourd’hui. On a énormément travaillé avec le team. On a essayé plein de choses et j’aurais préféré être sur le podium mais l’important est que le team ait fait un grand travail et je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont supporté, mon coach, mon frère et toute ma famille. »

« C’est la première fois de la saison que la moto était aussi bien, je me sentais très bien dessus et le pneu était très bien au bout de vingt tours. Si on arrive à garder la moto comme ça pour Montmeló, ce sera parfait »

Quant à la façon dont il est passé de la troisième à la cinquième position dans la dernière ligne droite, le Français a expliqué: « Je suis sorti trop vite du dernier virage, j’ai perdu l’aspiration sur Bagnaia trop rapidement, les autres l’ont pris et me sont passés devant. Si Bagnaia était sorti un peu plus vite je pense que j’aurais pu finir deuxième. Je m’étais mis dans la tête que cette course était pour moi, au final elle ne l’a pas été mais j’ai vraiment changé de dynamique. »

Tags:
Moto3, 2016, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, RAC, Fabio Quartararo, Leopard Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›