Achat de billets
Achat VidéoPass
News
18 jours ago
By motogp.com

Poncharal : « Les jeunes pilotes ne pensent qu’aux Factory »

Hervé Poncharal a tenu une conférence de presse jeudi au Circuit de Barcelona-Catalunya pour discuter de l’actualité du Championnat.

Quelques heures avant l’ouverture du Grand Prix Monster Energy de Catalogne, Yamaha a annoncé la fin de son partenariat avec Pol Espargaró, qui quittera donc le team Monster Yamaha Tech3 fin 2016. Bradley Smith étant lui aussi sur le départ après avoir signé avec KTM, où il retrouvera son coéquipier actuel, pour 2017, Hervé Poncharal doit trouver deux nouveaux pilotes pour son team. L’un d’entre eux a déjà été confirmé et sera le jeune Allemand Jonas Folger mais Poncharal trouve que le recrutement s’avère plus compliqué que par le passé : « Pour certaines raisons, bien que nous ayons des machines très proches de celles des teams Factory, il semble qu’il y ait une tendance, une mode, qui veut que si vous êtes un pilote jeune et rapide, il n’y ait pas d’autre option qu’un guidon Factory. Je trouve ça difficile à avaler pour nous. C’est dur de comprendre que, clairement, nous étions les teams de niveau B il y a quelques années et que nous sommes maintenant au niveau C. »

L’évolution du règlement MotoGP™ a pourtant été très favorable pour les Teams Indépendants, qui sont plus proches que jamais des teams Factory  : « Je crois que Dorna, la FIM et l’IRTA ont fait un excellent travail et que miser sur l’ECU unique était le bon choix. Clairement, ça faisait de nombreuses années que la moto n’avait plus été aussi proche de celle du team Factory, que ce soit entre Tech3 et Yamaha mais aussi entre les autres teams indépendants et Honda ou Ducati. Nous avons aussi essayé d’avoir plus de constructeurs et il y a maintenant quatre marques qui tournent très bien et deux autres qui travaillent dur et je suis sûr qu’elles seront bientôt au niveau, » a affirmé Poncharal.

Le nouveau règlement a été à double tranchant pour les teams tels que Monster Yamaha Tech3, de nombreux pilotes préférant se tourner vers l’un des nouveaux constructeurs pour courir dans un team Factory plutôt que dans une écurie satellite : « Je pense que les nouveaux constructeurs tels que Suzuki sont maintenant les teams de niveau B et Ducati doit être B+ ou A-, quelque chose comme ça. Dans notre sport, je crois que nous constatons de plus en plus que ce sont les pilotes qui font la différence. Il y a cinq, six ou sept pilotes qui sont les seuls à pouvoir prétendre à la victoire ou au podium. Et tous ces pilotes veulent courir pour un team Factory. »

« J’ai toujours dit que nous étions le ‘junior team’ au sein de l’organisation Yamaha mais sommes-nous ce junior team pour Yamaha aujourd’hui ? Je pense que la réponse est clairement non. À quand remonte la dernière fois où un pilote Tech3 a rejoint le team Factory ? Je crois que c’était Ben Spies en 2010 mais ce n’était pas un vrai pilote Tech3, c’était un pilote Factory qui avait remporté le Championnat du Monde Superbike qui aurait dû rejoindre le team Factory plus tôt mais il n’y avait alors pas de place, » a conclu Poncharal.