Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 heures ago
By motogp.com

#DutchGP : Dernières déclarations avant le coup d’envoi

Retour sur la conférence de presse qui a précédé l’ouverture du Motul TT Assen.

Leader du classement général avec dix points d’avance sur Jorge Lorenzo et vingt-deux sur Valentino Rossi, Marc Márquez (Repsol Honda Team) a été le premier à prendre la parole et a commenté : « Je suis très content d’être en tête du Championnat après les sept premières manches mais c’est très erré. Il n’y a que vingt-deux points entre nous trois et le Championnat va être comme ça jusqu’au bout. Avant le début de la saison, j’étais un peu préoccupé par les courses du Mugello et de Montmeló mais nous avons réussi à avoir de bons résultats là-bas. Assen est un meilleur circuit pour moi mais Rossi est très rapide ici, Lorenzo aussi. Nous allons essayer de prendre un bon départ, de bien nous adapter aux conditions et de faire une bonne course. »

Concernant le Test post-GP qui avait suivi la dernière course, Márquez a ajouté : « Nous avions quelques nouvelles pièces mais j’attendais un peu plus de ce test. Nous avons travaillé dur, il y avait des points positifs mais ici nous aurons la même moto que pour la course de Montmeló. Honda travaille dur, nous essayons d’améliorer l’accélération et je suis sûr que nous aurons prochainement une solution. »

Contraint à l’abandon lors de l’épreuve précédente, à Barcelone, après avoir été percuté par Andrea Iannone (Ducati Team), Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) visera un retour sur le podium et a affirmé : « Pour être honnête, ça n’aurait pas pu être pire à Barcelone. On dominait vendredi et puis le tracé a pris la configuration Formule 1 et j’ai commencé à avoir des soucis à l’avant. Avec le phénomène de graining, ça devenait de pire en pire pour nous. Et comme si ça ne suffisait pas, j’ai eu cet accident avec Andrea Iannone. Heureusement je ne me suis pas blessé. Nous arrivons en deuxième position au général, tout près de Márquez. »

« Je garde des souvenirs mitigés d’Assen. J’y ai réalisé de belles courses en 125cc et en 250cc, pas énormément en MotoGP™, hormis ma victoire en 2010, mon podium de l’an passé et cette deuxième place de 2009. Ces dernières années, j’ai souvent joué de malchance. Les conditions étaient un peu étranges, je n’avais pas forcément un bon feeling. Mais ça fait partie du passé. Je pense qu’on est capables d’avoir de bons résultats à l’avenir sur ce tracé. Il faudra également surveiller la météo mais je suis optimiste. »

Revenu sur les deux Espagnols grâce à sa victoire sur Márquez à Barcelone, Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) est de retour sur un circuit où il a gagné sept fois en catégorie reine, notamment en 2015, lorsqu’il s’était imposé sur Márquez en coupant le dernier virage suite à un contact avec l’Espagnol.

« Je suis content d’avoir été compétitif à chaque course depuis notre retour en Europe, de Jerez à Barcelone. J’ai malheureusement perdu d’importants points au Mugello mais j’avais été rapide là-bas Nous devons donc essayer de continuer comme ça. Assen est l’un des circuits que je préfère, c’est l’un des meilleurs et l’année dernière j’avais réussi à gagner après m’être battu avec Marc, en ayant été fort tout le week-end et en ayant eu la pole position. Ce week-end ce sera différent, nous avons des pneus différents. Les pneus Michelin étaient très rapides ici par le passé et nous pouvons donc espérer que notre moto fonctionne bien ici. » 

Après avoir obtenu son meilleur résultat de la saison à Barcelone et avoir signé le meilleur chrono du Test post-GP le lundi suivant la course, Cal Crutchlow (LCR Honda) aura à coeur de se montrer aussi compétitif à Assen, où il avait décroché la pole position et la troisième place en 2013.

Support for this video player will be discontinued soon.

Crutchlow restera chez LCR Honda en 2017

« Le début de saison ne s’est pas passé comme je l’aurais voulu. Si je rallie l’arrivée ce week-end, j’aurai trois courses consécutives de terminées à mon actif et ce sera bien. J’en ai besoin. À Catalunya, ça allait un peu mieux. Le week-end n’avait pas été facile mais j’ai réussi à décrocher la sixième place. Le Test, qui s’est déroulé au lendemain du GP, a été positif. Nous arrivons désormais à Assen, sur un circuit où j’ai réalisé de bons résultats par le passé. J’aime cette piste, je ne vois pas de raison pour que ça se passe mal. Notre Championnat débute peut-être maintenant. »

Álex Rins (Páginas Amarillas HP 40), le leader du Championnat du Monde Moto2™, était également présent pour commenter l’une des principales nouvelles de la semaine : sa signature avec le Team Suzuki Ecstar pour courir en MotoGP™ en 2017 et 2018.

Support for this video player will be discontinued soon.

Rins sur les traces de Viñales chez Suzuki

« Je peux enfin annoncer que je courrai avec Suzuki Ecstar l’an prochain et c’est un immense plaisir. Je suis très heureux, tous les pilotes travaillent pour un jour rejoindre le MotoGP et dans mon cas, je vais bientôt pouvoir le faire. Nous avons choisi Suzuki, un team jeune, qui fonctionne comme une famille. Nous en avons aussi parlé avec Maverick (Viñales), qui nous a conseillé de rejoindre cette équipe. Je pensais à ça tous les jours ces dernières semaines mais maintenant je vais pouvoir me concentrer à 100% sur le Moto2™ et essayer de gagner à chaque course, » a déclaré le jeune Espagnol, qui fera équipe Andrea Iannone pour ses débuts en MotoGP™.

Recommandés