Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

Miller réussit l’exploit au Motul TT Assen

L’Australien s’est imposé sur Marc Márquez dans un sprint de douze tours qui a suivi un drapeau rouge provoqué par une pluie torrentielle.

Résumé : Incroyable première victoire de Miller en MotoGP™

Circuit chargé d’histoire et seule piste à avoir figuré au calendrier des Grands Prix chaque année depuis la création du Championnat du Monde en 1949, le TT Circuit Assen a de nouveau été le théâtre d’un moment historique à l’occasion de la huitième manche de la saison 2016 et a couronné un nouveau vainqueur en MotoGP™, Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS). 

Suite à ce que la Direction de Course ait interrompu la course initiale par drapeau rouge au bout de quatorze tours, en raison d’une trop grande quantité d’eau sur la piste, les pilotes ont dû regagner la pit-lane et se préparer à repartir pour un sprint de douze tours, à disputer sur piste mouillée. Absent de la grille, le Colombien Yonny Hernández (Aspar MotoGP Team) avait frôlé l’exploit en réalisant une surprenante échappée en solitaire dans la première épreuve, malheureusement interrompue par une chute dans le douzième tour, peu avant que la Direction de Course ne juge les conditions trop dangereuses pour continuer.

Huitième sur la grille pour la reprise, Miller a réalisé un superbe départ pour tout de suite rejoindre les pilotes de la première ligne, Andrea Dovizioso (Ducati Team), Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) et Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich), qui étaient en tête avant le drapeau rouge. Dans des conditions particulièrement difficiles, les chutes se sont rapidement enchaînées, en commençant dès le premier tour avec celles de Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) puis de Cal Crutchlow (LCR Honda), suivies le tour suivant par celles de Dovizioso, qui suivait Rossi en tête, et de Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3). 

Rossi chute en tête de course

Vainqueur de l’épreuve en 2015, Rossi a lui aussi fini par partir à la faute, dans le troisième tour, laissant la première position à Marc Márquez (Repsol Honda Team). Face à une excellente opportunité de creuser l’écart au Championnat puisque Rossi abandonnait et que Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) évoluait en queue de peloton, Márquez n’a pas pris de risque et n’a pas forcé une fois qu’il s’est retrouvé derrière Miller, qui était passé devant l’Espagnol dès le cinquième tour. 

Miller : « Je ne suis pas un idiot »

Le vice-Champion du Monde Moto3™ 2014, arrivé en MotoGP™ en 2015, n’allait de toute façon laissé aucune chance à Márquez et a creusé l’écart pour s’offrir une sensationnelle première victoire en MotoGP™ et rejoindre Casey Stoner, Wayne Gardner ou encore Mick Doohan dans le prestigieux club des Australiens qui se sont imposés en catégorie reine. Il s’agissait en plus de la première victoire d’un pilote indépendant en catégorie reine depuis celle de Toni Elías au Portugal en 2006, la première de l'équipe de Marc van der Straten en MotoGP™.

Márquez : « Un résultat crucial pour le Championnat »

En s’assurant la seconde place alors que Rossi finissait sur un troisième résultat blanc en huit courses et que Lorenzo terminait dixième après avoir été en grande difficulté avant comme après le drapeau rouge, Márquez confortait son statut de leader du classement MotoGP™ 2016 avec désormais vingt-quatre points d’avance sur le Majorquin et quarante-deux sur Rossi. 

Redding : « J’ai eu plus de mal au début »

Présent dans le quatuor de tête avec Rossi, Dovizioso et Petrucci avant le drapeau rouge, Scott Redding (Octo Pramac Racing) a manqué son deuxième départ mais est petit à petit revenu sur Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) pour lui dérober la troisième place dans l’avant-dernier tour et s’offrir un deuxième podium en catégorie reine après sa troisième place à Misano en 2015.

Dernier sur la grille initiale suite à la pénalité qui lui avait été imposée pour avoir percuté Lorenzo à Barcelone, Andrea Iannone (Ducati Team) a chuté juste avant le drapeau rouge alors qu’il était remonté à la cinquième place mais a pu prendre part à la seconde épreuve et a fini cinquième, huit secondes derrière Pol Espargaró. 

Héctor Barberá (Avintia Racing), Eugene Laverty (Aspar MotoGP), Stefan Bradl (LCR Honda), Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), Lorenzo, Tito Rabat (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), Pedrosa et Smith, repartis après leurs chutes respectives, étaient les seuls autres pilotes à rallier l’arrivée. 

Candidat à la victoire dans la première épreuve comme dans la deuxième, Petrucci a fini par rejoindre Dovizioso et Rossi sur la liste des pilotes à avoir abandonné, suite à un problème technique.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

#DutchGP : Course MotoGP™

Recommandés