Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By Aprilia Racing Team Gresini

Lowes découvre la RS-GP à Misano

Sam Lowes a fait sa première sortie sur la RS-GP lors d'essais privés organisés par Aprilia, avec qui il courra en MotoGP™ à partir de 2016.

Sam Lowes, qui dispute le Championnat du Monde Moto2™ avec l'équipe de Fausto Gresini, a eu l'occasion d'essayer pour la toute première fois l'Aprilia RS-GP lors d'un test privé avec l'Aprilia Test Team, à Misano. 

Le Britannique a rapidement trouvé ses marques mercredi matin et a ainsi pu commencer à apprivoiser sa future monture mais aussi les pneus Michelin et a bouclé un total de 60 tours le premier jour, pour ensuite en faire 69 jeudi.

« Mes premiers tours sur l'Aprilia RS-GP ont été une expérience que je n'oublierai jamais, » a déclaré Lowes. « Quand j'ai tourné la poignée d'accélération, la vitesse que j'ai ressentie a été incroyable. C'était une sensation géniale. Sur le deuxième run, je commençais déjà à mieux gérer la puissance et j'ai essayé de comprendre comment en profiter au maximum. Il y avait beaucoup de nouvelles choses à découvrir : la puissance et la vitesse puis les freins en carbone. Il y avait ensuite la boîte seamless, qui est incroyable, et évidemment l'électronique, avec laquelle j'ai tout de suite été à l'aise. »

« La RS-GP m'a ensuite surpris par une agilité à laquelle je ne m'attendais pas, tellement pas que la nuit avant le test, j'avais été nerveux à l'idée d'avoir une moto beaucoup plus difficile à piloter, ce qui n'a pas été le cas, même si rien n'est facile sur une MotoGP. Enfin, je tiens à souligner à quel point j'ai été à l'aise pour travailler avec le team. Ça s'est très bien passé. »

Pilote d'essais de la marque italienne, Mike Di Meglio était lui aussi présent en piste pour poursuivre le développement de la RS-GP après le travail réalisé par les pilotes officiels, Bautista et Bradl, au Test post-GP de Catalogne. Les nouveautés essayées concernaient principalement de nouvelles pièces pour le châssis ainsi que des stratégies électroniques.

Romano Albesiano, le directeur d'Aprilia Racing, a commenté : « Ça s'est bien passé et je dois dire que nous n'aurions pas pu avoir un meilleur début avec Sam. Il est monté sur une moto qu'il ne connaissait pas du tout et il a tout de suite été à l'aise mais a aussi été très analytique et a donné des indications très précises au team. Nous continuons le développement de la RS-GP avec Mike, en nous concentrant sur de nouvelles pièces pour le châssis puis avec l'électronique, pour gérer le couple. Évidemment, nous introduirons en course toutes les solutions qui ont été approuvées dès que possible. »