Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

#StatAttack : les chiffres du MotoGP™ avant le Sachsenring

L’Allemagne accueille son 78e Grand Prix moto. Voici toutes les données dont il faut avoir connaissance avant cette épreuve.

- Le premier Grand Prix d’Allemagne s’est tenu en 1952 sur le circuit de Solitude (Allemagne de l’Ouest) et aurait attiré pas loin de 400 000 spectateurs. Cette année-là, l’Irlandais Reg Armstrong avait signe le doublé 350cc - 500cc au guidon de ses Norton. Des pilotes germaniques s’étaient imposés dans les catégories 250cc et 125cc avec Rudi Felgenheier (DKW) et Werner Haas (NSU).

- Le Championnat du Monde a posé ses bagages en Allemagne de l’Ouest chaque année entre 1952 et 1990, alternant entre Solitude, Schotten, Nürburgring et Hockenheim.

- Un Grand Prix était également organisé en Allemagne de l’Est entre 1961 et 1972. Les courses avaient plus exactement lieu sur le circuit routier du Sachsenring, long de 8,73 km. Considéré comme trop dangereux, ce dernier sera finalement retiré du calendrier.

- Hockenheim a accueilli le Championnat du Monde durant quatre saisons à la réunification, puis ce fut au tour du Nürburgring. Il faut attendre 1998 pour que le Sachsenring soit de nouveau à l’ordre du jour avec un circuit flambant neuf.

- Le nouveau tracé du Sachsenring, qui mesurait initialement 3,508 kilomètres, empruntait une très courte section de l’ancienne piste. Des modifications ont ensuite eu lieu en 2001 et en 2003 pour finalement aboutir au circuit actuel de 3,671 kilomètres.

- Le circuit du Sachsenring est un des rares tracés que les pilotes empruntent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, avec Austin, Aragón, Phillip Island et Valencia.

- Le MotoGP™ se rend donc pour la dix-neuvième année consécutive au Sachsenring.

- Quatre Allemands sont montés sur le podium au Sachsenring depuis 1998. Ralf Waldmann a terminé troisième de la course 250cc en 1999, place à laquelle avait également terminé Steve Jenkner en 2002 dans la plus petite des catégories, tout comme Sandro Cortese en 2000. Stefan Bradl s’était classé deux fois second : en 2008 du temps de la 125cc et en Moto2™ trois ans plus tard. Sandro Cortese s’était également illustré en Moto3™ en 2012.

- Honda, qui détient dix victoires au Sachsenring, est le constructeur ayant le plus triomphé sous l’ère MotoGP™ en Allemagne. Ses pilotes se sont hissés sur la plus haute marche du podium ces six dernières années. Yamaha compte de son côté trois succès sur cette piste ; la dernière en date (2009) est à mettre au crédit de Valentino Rossi. Ducati n’a triomphé qu’une seule fois en revanche, c’était en 2008 avec Casey Stoner.

- Suzuki n’a figuré qu’une seule fois sur le podium au Sachsenring. C’était en 2008 avec Chris Vermulen.

- Le Sachsenring est une des pistes où Marc Márquez est redoutable. Le pilote du team Repsol Honda s’y est imposé ces trois dernières années, en partant à chaque fois de pole position et en établissant le meilleur tour en course.

- Marc Márquez et Dani Pedrosa sont d’ailleurs les pilotes qui dénombrent le plus de victoires au Sachsenring toutes catégories confondues (six chacun).

- Le Sachsenring est le seul tracé du calendrier 2016 où Honda reste invaincu depuis six ans.

- Ducati s’est offert son 99e Top 3 en catégorie reine à Assen, avec la troisième place de Scott Redding. 98 de ses podiums ont été signés sous l’ère MotoGP™ par les pilotes suivants : Casey Stoner (42), Loris Capirossi (23), Andrea Dovizioso (8), Troy Bayliss et Andrea Iannone (5), Valentino Rossi et Nicky Hayden (3), Toni Elias et Carlos Checa (2), Danilo Petrucci, Ruben Xaus, Cal Crutchlow, Alex Barros et Scott Redding (1).

Recommandés