Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

Bilan de mi-saison : Maverick Viñales

Auteur d'une très bonne première partie de saison, l'Espagnol est promis à un brillant avenir aux côtés de Rossi chez Yamaha.

Vainqueur du titre de Rookie of the Year haut la main en main en 2015 sur la GSX-RR avec laquelle Suzuki faisait son grand retour en MotoGP™ et avec déjà deux Top 6 à son palmarès, Maverick Viñales a tenu toutes ses promesses sur la première partie de la saison 2016.

L’Espagnol se qualifie effectivement en première ligne dès la première manche de la saison, au Qatar, et termine la course en sixième position. Il fait de nouveau parler de lui en Argentine, où il part malheureusement à la faute alors qu’il est bien parti pour signer son premier podium.

Une semaine plus tard, il redresse le tir en se qualifiant et en finissant quatrième au Texas, confirmant qu’il est désormais capable de rivaliser avec les pilotes les plus expérimentés du plateau. 

Champion du Monde Moto3™ en 2013 puis Rookie of the Year de la catégorie Moto2™ avec quatre victoires à son actif en 2014, le jeune Catalan ne tarde pas à affirmer ses ambitions et se maintient aux avant-postes à l’arrivée du MotoGP™ en Europe, avec une sixième place à Jerez. 

Viñales : « Je veux être Champion d'ici deux ou trois ans »

Suzuki réduit l'écart

Malgré une qualification en huitième position, il écrit ensuite au Mans une nouvelle page de l’histoire de Suzuki en décrochant son tout premier podium en catégorie reine, avec une troisième place derrière derrière Jorge Lorenzo et Valentino Rossi.

Suzuki de retour sur le podium

Annoncé à la place de Lorenzo chez Yamaha pour 2017 et 2018 juste avant le Grand Prix d’Italie, Viñales s’accorde rapidement avec son futur coéquipier, Rossi, et roule avec l’Italien pour se qualifier juste derrière lui, en seconde position, avant d’à nouveau finir dans le Top 6 en course.

Pedrosa, Viñales et Iannone se tournent vers 2017

Rossi s'est-il servi de Viñales?

Il prend par la suite une importante quatrième place à Barcelona-Catalunya, qu’il dédie à Luis Salom, puis se contente des quelques points de la neuvième place dans des conditions extrêmement difficiles à Assen.

La saison jusqu'ici : Maverick Viñales

Douzième au Sachsenring, Viñales occupe la cinquième place du classement général au moment d’aborder la trêve estivale et a encore neuf courses cette année pour s’inscrire un peu plus dans l’histoire de Suzuki avant de rejoindre Rossi chez Yamaha pour 2017.

Recommandés